Platooning : de premiers tests concluants en conditions réelles

Selon les résultats d’un projet de recherche réalisé dans le cadre d’opérations logistiques réelles, la circulation de camions en convoi, ou platooning, fonctionne de manière sûre et fiable.

1172
Man DB Schenker Platooning

Dans le cadre d’un projet de recherche, la circulation de camions en convoi (ou platooning) a été testée pendant sept mois sur l’autoroute A9 en Allemagne, pour des opérations réelles entre les sites logistiques de Nuremberg et Munich du transporteur DB Schenker.

Basé sur la communication V2V (vehicle-to-vehicle), le platooning permet à un véhicule de tête de déterminer la vitesse et la direction du ou des véhicules qui le suivent, via des systèmes d’assistance à la conduite et de contrôle. Deux véhicules connectés, fournis par le constructeur Man, ont ainsi effectué 35 000 km en se suivant avec seulement 15 à 20 m d’écart.

Un fonctionnement fiable à 98 %

Selon les partenaires du projet, « le système de peloton a fonctionné convenablement 98 % du temps. Le conducteur n’a dû intervenir qu’une fois tous les 2 000 km, ce qui est bien moins fréquent que prévu. » Le système aurait permis de réduire la consommation de carburant de 3 à 4 % durant les essais, soit moins que les 10 % annoncés.

L’université des sciences appliquées de Fresenius, partenaire du projet, a étudié les effets psychosociaux et neurophysiologiques de la technologie sur les conducteurs. « Les mesures EEG ne montrent aucune différence systématique sur les réactions neurophysiologiques des conducteurs entre le parcours en platooning et le trajet normal en camion, notamment en ce qui concerne la  concentration ou la fatigue », indique le professeur Christian Haas, directeur de l’institut de recherche sur les systèmes complexes. Le système a été jugé confortable par les conducteurs qui souhaiteraient même réduire la distance entre les camions connectés entre 10 et 15 m afin d’éviter que les autres véhicules ne leur coupent la route.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Il faudra toutefois réaliser d’autres tests pour s’assurer de la fiabilité de la technologie et le cadre réglementaire doit être adapté pour permettre la circulation de camions en convoi. Néanmoins, DB Schenker a déjà estimé qu’environ 40 % des kilomètres parcourus sur son réseau de transport européen pourraient être effectués en platooning.