PME : Des garanties renforcées

A l’automne 2008, OSEO, issu du rapprochement entre l’ex-ANVAR (aide à l’innovation) et la BDPME (Banque du développement des PME) en 2005, s’est vu attribuer par l’État une mission spécifique de soutien financier auprès des PME.

639
PME : Des garanties renforcées

Outre son intervention traditionnelle de soutien à l’investissement et l’innovation, elle peut depuis lors accorder une garantie aux entreprises en difficulté de façon à faciliter l’emprunt nécessaire lors d’un financement particulier, notamment celui de véhicules professionnels. L’organisme peut garantir de 50 à 70 % du montant d’un prêt bancaire, et en cas de difficulté de remboursement, peut rembourser jusqu’à 70 %. Cela évite aux emprunteurs d’apporter une caution personnelle.

OSEO analyse le dossier de la PME et « cherche à identifier si le problème financier rencontré est de nature conjoncturelle ou structurelle », explique un porte-parole de l’organisme. « Le dossier en soi n’est pas lourd à remplir, il suffit que l’entreprise nous ouvre ses portes de façon à ce qu’on puisse analyser tous ses données disponibles, bilans, business plan etc… ». Les délais de réponse vont de 4 jours à plusieurs mois selon la complexité du dossier présenté.

Pour mener à bien cette mission, OSEO a bénéficé d’une enveloppe de 25 milliards d’euros, ce qui lui a permis d’intervenir en 2009 auprès de 8 000 entreprises et de sauver, sans doute, plusieurs milliers d’entre elles de la faillite.

PARTAGER SUR