Pneumatiques et gestionnaires de parcs : une pression sous contrôle

Optimiser le poste pneumatiques passe aussi par un bon usage des véhicules.

- Magazine N°187
606
Pneumatiques et gestionnaires de parcs : une pression sous contrôle

« Deux fois par an, nous organisons des campagnes d’informations pour sensibiliser les conducteurs aux contrôles nécessaires : pression des cinq pneus et état général. Un pneu subit en moyenne une perte de pression de 200 g tous les trois mois », rappelle Rodolphe Noulin chez Speedy. Et les conséquences d’une mauvaise pression sont connues : surconsommation de carburant, moins bonne adhérence et dégradation accélérée.

Si les prestataires peuvent contribuer à une meilleure information des conducteurs, c’est aussi le rôle des gestionnaires de flotte : « Nous recommandons de ne pas oublier la pression de la roue de secours. Et quand...