Dossier - Pneumatiques : la bataille des réseaux

Benoît Dabin, Boiron : « Une externalisation des pneus pour davantage de confort »

À la tête de 265 véhicules, le laboratoire pharmaceutique Boiron a décidé de conserver la gestion des pneus auprès de ses loueurs afin de ne pas surcharger ses propres équipes.

- Magazine N°237
1576
Benoît Dabin

Benoît Dabin est acheteur parc automobile chez Boiron.

« En 2014, nous avons décidé d’abandonner le diesel pour concentrer nos achats sur les hybrides essence. L’intégralité de la flotte aura basculé à l’été 2018. Notre car policy se constitue de quatre niveaux au sein desquels les conducteurs ont le choix entre plusieurs modèles des gammes Toyota et Lexus. Notre flotte est financée auprès d’ALD Automotive et Arval.

Implanté dans 50 à 60 pays à travers le monde, Boiron dirige 18 filiales. Le laboratoire a lancé un appel d’offres international en 2016 et en a profité pour généraliser l’hybride essence à l’ensemble des pays où il est présent...

Dossier - Pneumatiques : la bataille des réseaux