Poids lourds : des angles morts à signaler au 1er janvier 2021

À compter du 1er janvier 2021, les camions français livrant du fret devront signaler leurs angles morts par des autocollants. Une mesure que suivra l’obligation de détecteurs d’angle mort sur les poids lourds de l’Union Européenne à partir de mai 2022.
9221
Poids lourds angles morts
Selon l’UE, les piétons et les motocyclistes, cyclomotoristes et cyclistes représentent 46 % des tués sur les routes européennes.

Le 1er janvier 2021, les véhicules de transport de fret et de voyageurs de plus de 3,5 t devront porter des autocollants signalant leurs angles morts aux usagers fragiles de la route : piétons, cyclistes, motocyclistes et utilisateurs d’EDPM (trottinettes, gyropodes, monocycles et hoverboards).

Poids lourds angles morts
L’autocollant temporairement prévu pour être collé sur les camions

Le décret prévoit une contravention de quatrième classe pour les contrevenants. Il exclut aussi de ce dispositif les véhicules agricoles et forestiers, d’intervention des services gestionnaires d’autoroutes et de routes, et les engins de service hivernal. Le problème : les conditions d’apposition et le modèle définitif de signalisation ne seront publiés qu’en janvier 2021. Le gouvernement a cependant rendu les autocollants accessibles dans leur forme temporaire sur le site de la Sécurité routière, avec une période de tolérance de douze mois pour leur usage.

Détecteur d’angle mort : obligatoire en mai 2022

Cette mesure suit les objectifs de l’Union Européenne formulés à La Valette en 2017 et en avril 2019, signés par les 27 États-membres. Avec un objectif : réduire de 50 % les blessés graves sur la route entre 2020 et 2030, par rapport aux 135 000 blessés graves et aux 25 300 morts (49 morts par million d’habitants) sur les routes européennes en 2017.

Pour cela, les 27 États-membres s’étaient engagés à mieux gérer la sécurité des infrastructures et à imposé l’usage des systèmes d’aide à la conduite sur les véhicules : détecteur d’angle mort, régulateur intelligent de vitesse, avertisseur de somnolence, éthylomètre antidémarrage et système électronique de surveillance de la pression des pneus. Ils développeraient aussi l’interconnexion numérisée entre les véhicules et l’infrastructure. Un premier accord a porté sur l’obligation des poids lourds neufs à s’équiper de détecteurs d’angle mort à partir de mai 2022 et de 2024 pour tous les camions, cars et bus en circulation.

Les allemands d’abord

Poids lourds angles morts
L’autocollant temporairement prévu pour être collé sur les cars et les bus

L’Allemagne a imposé les détecteurs d’angle mort sur les poids lourds neufs depuis juillet 2020 et à partir de juillet 2022 pour les autres. La France, elle, n’avait prévu dans la LOM (article 55 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019) que deux demi-mesures : l’apposition d’autocollants et l’autorisation pour les maires d’interdire la circulation dans leurs cités des véhicules de plus de 3,5 t non équipés de détecteurs d’angle mort. Ces mesures ayant disparu de la LOM, le gouvernement a décrété le 20 novembre l’apposition des autocollants pour 2021 par le biais de l’article L-313-1 ajouté au Code de la route.

 

Le dernier article de Flottes Automobiles sur les aides à la conduite