Poids lourds électriques : Volvo Trucks veut limiter son offre

Pour Volvo Trucks, les poids lourds électriques ne sont efficaces que pour les transports régionaux et les travaux publics.

1347
Poids lourds électriques Volvo Trucks

Volvo Trucks a dévoilé le 10 décembre 2019 son intention de limiter sa production de poids lourds 100 % électriques aux seuls camions du transport régional et des travaux publics. Et de conditionner cette production au soutien financier des chargeurs et des pouvoirs publics.

Une annonce qui fait écho aux récentes prises de position identiques du Groupe Daimler et de Scania, Groupe Traton. Autrement dit, le constructeur ne financera plus que des camions dont l’électrification se justifie sur le plan sociétal ou énergétique. Dans le transport régional, la distance maximale de 150 km et la charge moyenne de 7,5 t pour les porteurs de plus de 3 t de charge utile (chiffres CNR) conviennent à l’autonomie électrique.

Transport régional et travaux publics

Dans les travaux publics, les VI électriques trouvent leur justification dans la réduction des nuisances sonores et polluantes au cœur des villes et dans la récupération de l’énergie cinétique des fréquents freinages, ce que Volvo Trucks a démontré dans le secteur minier où il évolue aussi. Avec un point important : le TCO de ces véhicules impose aux transporteurs des engagements pouvant aller jusqu’à dix ans. Le constructeur incite donc les chargeurs à soutenir leurs prestataires en investissant dans les infrastructures de recharge énergétique et les pouvoirs publics à aider financièrement le transport électrique. Pour le transport longue distance et en semi-remorques, Volvo Trucks ne voit d’avenir que dans l’usage des énergies alternatives applicables aux véhicules thermiques comme le bioGNV, le biodiesel et les huiles végétales.

Notre dernière brève sur les poids lourds électriques de Volvo Trucks

PARTAGER SUR