Point S s’implante en Russie

Au terme d’un accord de partenariat avec Megashina, Point S, le réseau spécialisé dans le pneumatique, est la première enseigne européenne de l’entretien automobile à s’implanter sur le marché russe.

- Magazine N°121
504

Point S vient d’annoncer la signature d’un accord de Master Franchise avec Megashina, l’un des trois principaux distributeurs du marché pneumatique russe. Déjà implanté dans 10 pays européens, Point S va donc poursuivre en Russie l’exportation de son organisation. « Le marché russe du pneu est en effet en forte croissance. Plus de 60 millions de pneus ont été vendus en 2005, ce qui représente une croissance annuelle de 7 % », indique Fabien Bouquet, Directeur des Opérations de Point S Development.

Megashina, qui dispose de 18 plate-formes logistiques en Russie, va créer son propre réseau de distribution à la marque Point S, et proposera l’enseigne à l’ensemble de ses clients distributeurs (1 000 points de vente indépendants). Un premier objectif de 70 points de vente en 2007, ciblant les principales agglomérations russes, a été défini. Et, à moyen terme, Point S Russie devrait compter 250 points de vente. Selon Fabien Bouquet, Point S est le premier pneumaticien à s’implanter en Russie, mais aussi la première enseigne d’entretien automobile occidentale. Aujourd’hui, il n’existe dans l’ex- Union Soviétique qu’un réseau de 100 points de vente dédiés aux pneus, créé par le fabricant russe Amtel. Certaines marques occidentales ont aussi implanté quelques points de vente, telle Michelin, qui en compte environ 35. Mais le marché est en majorité tenu par des garagistes indépendants. Il y a aujourd’hui 23 millions de véhicules en Russie (dont 50 % de plus de 10 ans d’âge) pour 143 millions d’habitants. Et on prévoit qu’en 2010, il y aura 265 véhicules pour 1 000 habitants. Le marché est donc très prometteur. En 2005, il s’est vendu dans l’ex-Pays des Soviets,1,6 millions de VN, dont 500 000 sont de marques étrangères. Le parc auto évolue plus rapidement que les réseaux de services après-vente… Et l’on pense qu’en 2010,1,6 millions de VN seront importés.

Avec cette implantation, Point S accompagne aussi le développement de loueurs occidentaux là bas et notamment d’Arval. Car ces sociétés ont besoin de réseaux de services sur lesquels s’appuyer. En outre, les véhicules de fonction sont fréquents en Russie. Ils sont généralement acquis par les entreprises et cela offre une possibilité de développement pour les loueurs.

PARTAGER SUR