Recharge électrique : 49 914 points de charge publics en octobre 2021

Selon les chiffres de l’association Avere-France et la plate-forme d’interopérabilité Gireve, 49 914 points de charge étaient ouverts et accessibles au public en octobre 2021 en France, soit + 52 % par rapport à janvier 2021.
10503
Baromètre Avere points de recharge publics octobre 2021

L’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique ou Avere a présenté, le 22 novembre 2021, son nouveau baromètre concernant les points de recharge ouverts au public. Au 31 octobre 2021, l’Avere a dénombré précisément 49 914 points de recharge ouverts au public en France, soit + 1,7 % par rapport à septembre 2021. Une hausse cependant moins forte que celle de 6 % enregistrée entre août et septembre 2021.

Le dernier baromètre de l’Avere comptabilisait plus de 33 000 points de charge ouverts au public en mai 2021. Depuis l’Avere a « travaillé sur un nouvel indicateur pour identifier tous les points de charge ouverts au public », avait annoncé Clément Molizon, délégué général adjoint de l’Avere-France, fin octobre. « Commun au Ministère de la Transition écologique, ce baromètre permettra d’avoir une publication mensuelle de référence sur le nombre et la répartition des points de recharge ouverts au public en France, que ce soit en termes de puissance et de localisation, avec notamment des indicateurs par régions », a précisé Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

+ 52 % de points de recharge publics depuis janvier 2021

Avec près de 50 000 unités réparties dans 20 621 stations de recharge en octobre 2021, le nombre de points de recharge publics est donc en hausse de 52 % depuis le début de l’année 2021 par rapport à 2020, d’après les chiffres du Gireve. Comparativement, leur nombre avait augmenté de seulement 14,71 % entre 2019 et 2020. « C’est la première année que nous observons une telle accélération, avec près de 20 000 points de recharge supplémentaires en un an. À ce rythme, nous en aurons déployé autant en un an qu’entre 2013 et 2018 », a commenté Cécile Goubet.

Selon l’Avere, c’est l’objectif de 100 000 points de charge publics d’ici fin 2021 du gouvernement qui « a permis de relancer la dynamique de déploiement des infrastructures de recharge. » Clément Molizon a d’ailleurs prédit fin octobre « que plus de la moitié de l’objectif sera sûrement atteint d’ici fin 2021. »

Des disparités de puissance et entre les régions

En octobre 2021, la recharge en courant alternatif (AC) prédomine toujours par rapport à la recharge en courant continu (DC) en France. La majorité des points de recharge délivrent effectivement une puissance inférieure ou égale à 22 kW (52 %) ou comprise entre 22 et 50 kW (44 %), mais très peu (4 %) offrent une puissance supérieure à 50 kW.

Les automobilistes devront donc encore attendre pour recharger plus rapidement leur véhicule électrique. « Toutes les aires d’autoroutes seront équipées de points de recharge rapide d’ici 2023 grâce à de nouveaux projets », a indiqué Clément Molizon. Pour l’instant, les points de recharge publics sont majoritairement implantés sur les parkings (37 %), en voirie (36 %) ou dans les commerces (25 %).

En outre, les régions Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie comptabilisent toujours le plus de points de recharge en France, avec respectivement 9 297, 5 669 et 4 905 unités en octobre 2021. À l’inverse, seulement 33 points de recharge publics sont disponibles en Guyane et en Guadeloupe.

9 véhicules électriques par point de recharge

Depuis 2010, près de 470 000 véhicules électriques ont été mis en circulation d’après l’Avere. Ainsi, la France compte en moyenne 1 point de recharge pour 9 véhicules en octobre 2021 contre 1 pour 12 véhicules en mai 2021. Et, en moyenne 1 point de recharge pour 14 véhicules électrifiés, après l’ajout du parc roulant de 246 000 modèles hybrides rechargeables.

Rappelons que l’objectif du gouvernement est le suivant : 1 million de véhicules électrifiés dont 400 000 hybrides rechargeables et 600 000 électriques à batterie attendus pour fin 2022. « L’électrique se présente comme une énergie utile et économique pour les flottes d’entreprise. C’est pourquoi le coup de boost de l’Avere – taux d’aide à 60 % pour les points de charge ouverts au public – qui devait s’arrêter fin octobre 2021, a été repoussé jusqu’au 31 mars 2022 », a rappelé Clément Molizon.