Genève 2018 : Porsche Mission E Cross Turismo, crossover d’un nouveau genre

On connaissait le grand break Panamera et la berline Mission E électrique. Avec le Mission E Cross Turismo, Porsche crée la surprise en mariant les deux dans un « Cross Utility Vehicle ».

1816
Porsche Mission E Cross Turismo

Porsche a l’art et la manière de jouer sur tous les tableaux, en annonçant en première mondiale une ultra sportive comme la 911 GT3 RS. Mais tout en donnant la priorité sous les sunlights du salon de Genève à la nouvelle et inédite Porsche Mission E Cross Turismo, totalement électrique bien entendu. Une vraie surprise.

Un Cross Utility Vehicle

On connaissait déjà la berline 4 portes, révélée en 2015 à Francfort, avec une commercialisation prévue en 2019. Mais cette déclinaison de la gamme Mission E est plus qu’un break, sans être un SUV. Un « CUV » donc, soit un crossover mariant pour le meilleur la ligne d’une Gran Turismo avec une assiette surélevée, façon Allroad ou Cross Country chez d’autres. Il n’y a pas à tergiverser : par rapport à d’autres concept cars du salon de Genève, celui-ci « a de la gueule ! »

600 ch et 400 km d’autonomie

Dans ses 4,95 m de longueur pour 1,99 m de largeur et 1,43 m de hauteur, cette carrosserie suivra donc la berline et en reprendra la chaîne de traction. À savoir une machine électrique sur le train avant et une sur le train arrière, avec au cumul 600 ch, soit 440 kW. Ce qui offre un 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes, ainsi que 12 secondes pour atteindre 200 km/h. Le tout très « proprement » avec une batterie assurant 400 km d’autonomie.

Les derniers articles sur Porsche

Porsche Mission E Cross Turismo

PARTAGER SUR