Porsche Panamera S E-Hybrid : encore plus branchée

En adoptant le principe de la recharge, la Panamera S E-Hybrid devient la plus vertueuse des limousines, tout en se montrant plus sobre qu’une citadine.

- Magazine N°192
815

Lors de son apparition en 2011, la Panamera Hybrid a d’emblée trouvé les arguments pour séduire les entreprises. Par le biais de la recharge, elle améliore aujourd’hui sa copie dans des proportions qui laissent sans voix. En revendiquant officiellement pas plus de 3,1 l/100 km d’essence sans plomb, cette Porsche signe là une véritable performance. Le résultat d’une prouesse technologique qui se traduit fiscalement par de nombreux avantages : exonération de TVS pendant deux ans, carte grise gratuite dans de nombreux départements (sinon à 50 %), mais aussi bonus de 4 000 euros – une somme toute symbolique rapportée au prix du véhicule.

Signalons qu’un support mural raccordé au secteur et pouvant accueillir le chargeur nomade est inclus dans le prix. On peut aussi acquérir un ou plusieurs supports supplémentaires pour équiper différents lieux fréquentés en stationnement et ce, à raison de 1 500 euros l’unité.

Restez connecté

En un peu plus de deux heures de temps, la recharge permet d’embarquer assez d’énergie pour garantir une autonomie de plus d’une trentaine de kilomètres, à la seule condition de ne pas dépasser 135 km/h. Futée, cette Panamera S E-Hybrid autorise aussi d’effectuer l’opération en roulant, via un programme spécifique (E-Charge) décalant le point de charge du moteur thermique pour refaire le plein des batteries en une cinquantaine de minutes sur autoroute. Il suffit alors d’actionner un bouton. De la même façon, on peut conserver cette vitalité électrique pour l’utiliser au meilleur moment, en zone urbaine par exemple. Cet usage « à la carte » accroît l’attractivité du procédé.

Mais le plus intéressant repose sur le fait que cette Panamera S E-Hybrid reste bien une Porsche dans son tempérament comme dans ses chronos. Le V6 3.0 l sur-
alimenté développant 333 ch assure l’ordinaire. Le soutien du moteur électrique porte la puissance à 416 ch pour des sensations étonnantes au regard du gabarit de l’auto. Quant à la boîte Tiptronic à 8 rapports, elle contribue à l’agrément d’ensemble, tout en préservant la consommation.

Rappelons que cette version S E-Hybrid apparaît à l’occasion du restylage de la Panamera, avec des lignes adoucies suite à quelques retouches esthétiques. Seule concession à l’hybridation, la batterie lithium-ion empiète sur le volume du coffre qui passe à 335 l.

Notre avis

BIEN

• Autonomie en électrique
• Agrément et confort
• Performances

À REVOIR

• Capacité du coffre
• Trop de boutons sur la console
• Politique des options

PARTAGER SUR