Premier semestre 2022 : Volkswagen Group France préserve sa rentabilité

Pour le premier semestre 2022, Volkswagen Group France a récemment présenté son bilan. Dans un marché tendu, les marques du groupe travaillent leur rentabilité, tout en préparant l’électrification.
757
Premier semestre 2022 Volkswagen France
Volkswagen ID. Aero

Au premier semestre 2022, Volkswagen Group France a représenté 12,2 % des parts de marché en France, en baisse de 1,5 point. Ces chiffres concernent les ventes des six marques du groupe : Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Cupra et Volkswagen Véhicules Utilitaires. Dans le même temps, sur l’ensemble du marché, les ventes de voitures neuves ont baissé de 17 %.

Volkswagen Group France reste optimiste

Dans ce contexte difficile et malgré sa contre-performance, Volkswagen Group France reste optimiste et voit des signaux positifs en termes de rentabilité. Ainsi, Volkswagen se félicite d’avoir baissé ses ventes sur les canaux tactiques : – 43 % auprès des réseaux de distribution et même – 65 % auprès des loueurs de courte durée (LCD). Des chiffres bien meilleurs que la moyenne du marché.

Autre bonne nouvelle pour ce premier semestre 2022, le prix moyen des véhicules a augmenté de 6 % pour atteindre 32 800 euros. De son côté, le chiffres d’affaire a progressé de 7 %. Et tous les voyants sont au vert pour les ventes de voitures d’occasion (+ 8 % de livraisons), l’activité après-vente du réseau (+ 14 %) et les offres de financement du groupe (+ 6 %). Volkswagen peut aussi compter sur un large portefeuille clients (particuliers et sociétés) de 100 000 véhicules.

Volkswagen et Cupra s’électrifient

Toutes les marques du groupe s’impliquent aussi dans le plan de transformation Accelerate d’électrification massive des gammes. Chez Volkswagen, de nouveaux modèles zéro émission viendront ainsi compléter la gamme ID., avec la grande berline ID. Aero en 2023 et la citadine ID. Life en 2025. En 2026 sera aussi lancée une nouvelle génération de véhicules électriques basée sur la plate-forme Trinity. En attendant, la commercialisation de l’ID. Buzz cette année devrait booster les ventes de Volkswagen VU.

Chez Cupra, marque montante du groupe depuis 2018, trois nouveaux modèles se lanceront d’ici 2025 : deux SUV et une citadine 100 % électrique. Les ventes en France devraient doubler cette année, grâce à 115 sites ouverts sur le territoire. L’objectif : atteindre 500 000 unités par an au global en 2025. Pour ce faire, Cupra s’appuie sur un nouveau pôle industriel en Espagne (2,2 milliards d’euros d’investissement), capable de produire 200 000 véhicules électriques par an.

Premier semestre 2022 : Skoda et Audi résistent

De son côté, Skoda résiste à la crise. La marque n’a ainsi perdu que 0,1 point de part de marché (1,9 %) depuis le début de l’année en France, avec une hausse des commandes de 17 % sur mai et juin. La gamme électrique attend en septembre prochain le nouvel Enyaq Coupé.

Enfin, chez Audi, la nouvelle version baroudeuse « allstreet » de l’A3 arrivera fin août. La marque mise sur des stocks importants et sur la simplification de sa gamme. Son objectif : réduire ses délais de livraison, entre quatre et huit mois actuellement pour les modèles d’entrée de gamme.