Présidentielles : le CNPA pose 10 questions aux candidats

Le Conseil National des Professions de l’Automobile a envoyé un questionnaire aux candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils précisent leurs intentions à l’égard de la distribution et des services automobiles.

- Magazine N°127
485

Un Français sur 10 travaille aujourd’hui dans la filière automobile. C’est au nom de l’ensemble de ces salariés et des entreprises qui les emploient que le CNPA interroge aujourd’hui les candidats à l’élection présidentielle sur leurs intentions à l’égard de la distribution et des services automobiles. Regroupant 10 questions, le document envoyé début mars aux candidats liste les principales préoccupations de la profession : Comment renforcer l’attractivité des métiers de l’automobile ? Quelles solutions pour promouvoir la mobilité durable, mais aussi instaurer une politique énergétique cohérente ? Comment conduire une politique pragmatique des transports ? Comment préserver la vitalité des PME-TPE ou encore faciliter la mutation de l’artisanat automobile ? Voilà, en substance, quelques unes de ces interrogations, sans oublier la lutte en faveur de la sécurité routière, les mesures à mettre en place pour favoriser un cadre réglementaire spécifique ou bien la question récurrente de l’harmonisation de la fiscalité automobile en Europe. Sur tous ces sujets, le syndicat détient bien entendu déjà ses propres réponses. Le CNPA publiera d’ailleurs prochainement un Livre Blanc, regroupant une centaine de propositions destinées à renforcer la compétitivité des entreprises du secteur en France. Il espère que les réponses des candidats ne seront pas trop éloignées de ces propositions.

PARTAGER SUR