Un prestataire décrit le gestionnaire de flotte de 2035

Selon Cédric Bernard, président-cofondateur de l’entreprise Proovstation, le travail du gestionnaire de flotte sera facilité par des outils permettant l'automatisation de certaines tâches.

- Magazine N°250
1043
Cédric Bernard, président-cofondateur de Weproov

« En 2035, le travail du gestionnaire de flotte sera facilité par différents outils d’aide à la décision pour faire gagner beaucoup de temps et le réinvestir dans la gestion de flottes autopartagées, connectées avant d’être autonomes. Ce responsable pourra ainsi automatiser une partie de la gestion de son stock, de son flux et du partage de véhicules », expose Cédric Bernard. À 28 ans, ce dernier est président-cofondateur de l’entreprise Proovstation qui produit un portique capable d’effectuer en quelques secondes un état des lieux extérieur des véhicules restitués.

« L’arrivée d’outils “plug & play“, plus faciles à maîtriser, devrait permettre...

PARTAGER SUR