Prévoté : trois porteurs électriques et une flotte thermique Crit’Air1 en 2024

Le transporteur Prévoté renouvelle sa flotte pour ses livraisons à Paris et dans les ZFE-m franciliennes en 2024. En ligne de mire : de l’électrique, du B100 et du GNV.
858
En partenariat, Prévoté et Cercle Vert ont acquis un Renault Trucks D ZE de 16 tonnes pour livrer Paris.
En partenariat, Prévoté et Cercle Vert ont acquis un Renault Trucks D ZE de 16 tonnes pour livrer Paris.

Le groupe Prévoté s’assure une flotte urbaine peu polluante pour 2024. Ainsi, 94 véhicules Crit’Air1 ou Crit’air0 livreront ses clients parisiens et franciliens. En effet, Prévoté a réceptionné le 9 juin le premier de trois porteurs électriques Renault Trucks D Z.E. Ces porteurs électriques devront livrer Paris dès 2023. Entre temps, Prévoté aura reçu sept nouveaux camions au GNV. Il aura aussi programmé pour 2023 l’achat de 57 Renault Trucks au B100 exclusif. De quoi renouveler sa flotte francilienne.

Un gros investissement donc. Mathieu Thienpont, directeur de Prévoté Location, le justifie par une « obligation de moyens et de résultats » due aux clients. « L’objectif : la législation urbaine ne soit pas empêcher pas leurs livraisons », note le directeur. Par ailleurs, le groupe dispose déjà de 17 camions au GNV et 10 autres au B100.

Un financement gagnant-gagnant avec Cercle Vert

Le financement du Renault D Z.E. a nécessité d’impliquer le client Cercle Vert. « Un échange gagnant-gagnant », souligne Mathieu Thienpont. Il poursuit : « Nous avons acheté le porteur qui lui est réservé. Et nous réduisons le montant de son loyer par la rétrocession de l’aide d’Etat de 50 000 euros pour l’achat de camions électriques, mais aussi par une partie du suramortissement de 60 %. »

L’éco-conduite du chauffeur Alexandre de Carvalho et la topographie de Paris allongent l’autonomie du D Z.E.

Les deux autres Renault D Z.E. ne sont pas encore attribués à des clients, mais le procédé devrait être le même. Il se peut que l’un d’eux soit un camion-test du camion de livraison urbaine à cabine basse Oxygen que Renault Trucks développe pour 2023. En effet, le garage Lenormant, concessionnaire Renault Trucks, qui assurera pendant six ans l’entretien Full Service des Renault D Z.E., est aussi société-sœur à 50 % de Prévoté.

Prévoté vise une flotte à l’autonomie optimale pour 2024

Par ailleurs, Prévoté a trouvé dans son porteur D Z.E. une autonomie supérieure aux 210 km annoncés. « Le vendredi 10 Juin, première journée pour le D Z.E. chez Cercle Vert, onze clients de Paris intra-muros ont été livrés, détaille Stéphane Bouvry, responsable achat chez Prévoté Transport et Logistique. Le poids de chargement atteignait environ les 50 %, soit 3 t. »

En 2023, Prévoté disposera aussi de 67 Renault Trucks au B100 et de 24 camions au GNV.

Selon ce responsable, le porteur est rentré avec 54 % de batterie restante, 145 km parcourus et 154 km d’autonomie restante. Une performance renouvelée à chaque tournée. Le véhicule part de l’entrepôt de Cercle Vert à Beaumont-sur-Oise (95) à 4h00. Il revient à sa base de Persan (95) vers 16h00 pour sa recharge lente nocturne.

Prévoté ménage sa flotte électrique grâce à la recharge par énergie cinétique

Pour compenser la consommation importante sur l’autoroute, les batteries du porteur D Z.E. se rechargent par énergie cinétique durant les livraisons dans Paris. Ainsi, comme l’indique le conducteur Alexandre de Carvalho : « Grâce à nos formations internes d’éco-conduite, je ne consomme quasiment rien sur Paris et, avec le « full suspension automatique », la conduite est souple. » La recharge lente nocturne suffit donc à réalimenter ce D Z.E. Mais Prévoté étudiera la possibilité de passer en charge rapide lorsque les trois camions électriques seront en activité.

En 2023, Prévoté pourrait tester le camion urbain Oxygen de Renault Trucks.
PARTAGER SUR