Prévoté Location fait plus que du transport

Chez Prévoté Location, la location de véhicules avec conducteur se base sur des engagements réciproques du transporteur et de son client. Revue de détail du fonctionnement de la flotte.
1389
Flotte Prévoté Location
50 % des véhicules moteurs de Prévoté sont loués avec conducteur.

Prévoté Location réalise 26 % du chiffre d’affaires du groupe Prévoté (Méru, 60110). Et fait ainsi partie des cinq entités sur neuf du groupe qui pratiquent la location de véhicules. Avec Prévoté Transports SA, Transpicardie, Sopamex, Magetrans. La location fidélise le client. « Le métier de la location est contractualisé à l’année, ce qui pérennise son activité. Les confinements de 2020 l’ont à peine affecté », souligne Stéphane Bouvry, responsable achats de Prévoté.

Des conducteurs formés à la location

Camion Prévoté Location
Prévoté compense la pénurie de conducteurs par la formation qu’il dispense et le recours
aux agences d’intérim.

Sur les plus de 400 moteurs poids lourds de Prévoté, 50 % travaillent sous contrat de location, dont la majorité avec conducteur. « Les clients propriétaires de leur parc peinent à trouver des chauffeurs et à gérer leurs absences, rapporte Mathieu Thienpont, directeur des opérations. Prévoté leur propose le bon véhicule et met à disposition du personnel roulant formé et opérationnel douze mois sur douze. Le recours à l’intérim, que le contexte social tendu rend nécessaire, se limite au strict minimum. Et nous organisons des écoles de formation Prévoté chaque année pour garantir notre qualité de service. Cet avantage nous vaut d’obtenir de nouveaux clients. Et porte à 95 % la part de la location avec conducteur chez Prévoté Location. De plus, nous complétons notre offre par de la mise à disposition journalière pour permettre à nos clients d’écrêter leurs pics d’activité. »

Un concessionnaire à domicile

Atelier Lenormant Renault Trucks
Prévoté entretient ses véhicules dans les ateliers du concessionnaire Lenormant intégrés chez lui.

La location de véhicules avec conducteur lie le transporteur à son client par un lien juridique exclusif. « Le véhicule peut être aux couleurs du client. Nous assumons son entretien et ses réparations sans incidence pour l’activité du client grâce au contrat d’entretien et de réparation que nous avons avec Renault Trucks, explique Stéphane Bouvry. Le constructeur intervient directement sur la route et sur nos sites délocalisés de Soissons et d’Amiens ou à travers son concessionnaire Établissements Lenormant, implanté dans nos ateliers intégrés de Méru et de Persan. Quand le camion est en panne ou passe son contrôle technique annuel, nous le remplaçons ainsi par son équivalent. »

3 à 4 millions d’euros par an en renouvellement de véhicules

Ensemble routier Prévoté Locationn
Prévoté renouvelle ses véhicules tous les cinq ans ou à chaque nouveau contrat.

Prévoté soigne particulièrement sa flotte de location. « Ma gestion du TCO des véhicules inclut le prix d’achat. Mais aussi les coûts d’usage, d’entretien, de réparation dans un site Renault Trucks et le prix de revente final, commente Stéphane Bouvry. Une fois par an, je fais ainsi le tour de la flotte de location pour éliminer les camions de plus de cinq ans. Je prévois aussi les renouvellements et les rénovations avec un responsable commercial grands comptes qui connaît les échéances des contrats. Il réaffecte les véhicules en fin de contrat. Ou, si le client le veut, prolonge les contrats, moyennant la signature par le client d’une clause de partage du risque d’allongement des immobilisations. »

« Puis toutes ces données sont soumises au dirigeant Jean-Stéphane Prévoté, qui les valide. Nous dépensons ainsi entre 3 et 4 millions d’euros par an pour renouveler nos véhicules et acheter des véhicules neufs pour chaque nouveau contrat ou chaque renouvellement de contrat. Notre flotte est majoritairement Renault Trucks et 100 % Euro 6. Comme deux à trois camions sont arrêtés chaque jour, nous gardons vingt véhicules de cinq ans comme véhicules-relais. »

Une responsabilité transport limitée par la location 

Conducteur chargeant son camion
En location avec conducteur, le chargement du fret s’effectue sous la responsabilité du client.

La gestion du conducteur loué s’effectue sous un régime juridique spécial. « La majorité de nos conducteurs sont basés sur nos sites pour leurs prises et fins de service, détaille Stéphane Bouvry. D’autres sont délocalisés chez nos clients comme à Rosny-sous-Bois, Aubervilliers, Compiègne. Leur gestion sociale s’effectue à distance par télématique. » Mathieu Thienpont rajoute : « Cela sous-entend une réelle autonomie et une fiabilité des conducteurs. L’organisation est en effet conçue sur mesure pour les besoins du client. Un pilotage 24 h/24 et 6 j/7 des exploitations maintient la continuité du service. Le contrat de location exclusive avec conducteur conserve au loueur la responsabilité des opérations de conduite et d’entretien du véhicule. Il donne aussi au locataire celle des opérations de transport. Le conducteur devient momentanément son préposé pendant les opérations de chargement et déchargement. Si un incident survient sur la marchandise pendant ces temps, le locataire assume les dommages causés à la marchandise. »

Livraisons urbaines au GNV ou électromobiles

Camions Scania GNC Prévoté
Prévoté possède 3 Scania au GNC et a testé le Renault Trucks D Z.E. pour verdir sa flotte urbaine.

Prévoté loue aussi 400 semi-remorques dans le cadre de contrats septennaux pour leur apporter une valeur ajoutée. Le groupe les sécurise avec un radar de recul et des escabeaux insérés entre les longerons et déployables pour accéder au plateau. Stéphane Bouvry suit aussi l’évolution des groupes frigorifiques au gaz, à l’hydrogène ou encore à l’électricité cinétique fournie par l’essieu SAF équipé d’un groupe dynamo. Le responsable achats a aussi la charge de la transition énergétique de la flotte du groupe. Trois porteurs Scania au gaz roulent ainsi déjà pour les clients Cercle Vert et Scapnor. Et Prévoté a testé les camions électriques de Renault Trucks et Volta Trucks pour les livraisons urbaines sur Paris. Enfin, pour la longue distance, il envisage le B100.

PARTAGER SUR