Privilégier la réparation, un message pas toujours entendu

« Pour la gestion de l’entretien des pare-brise, la seule vraie problématique est liée à l’information, avance Claude Cavallo, responsable des services généraux de Ricoh France. Les utilisateurs de véhicules laissent encore trop souvent les impacts sans réparation, il est nécessaire de mettre en place de nombreuses actions pour les informer », poursuit-il.

- Magazine N°171
558
Privilégier la réparation, un message pas toujours entendu

Sachant que particuliers et professionnels réagissent différemment. « Les automobilistes ont un sentiment d’appartenance moins marqué avec le véhicule de leur société qu’avec leur propre véhicule », constate Thibault Allouard, responsable du département grands comptes entreprises de Carglass. D’où la nécessité pour les gestionnaires de flotte « d’éduquer » les utilisateurs.

Être attentif aux impacts, c’est bien, mais il ne faut pas en faire trop. « Il y a parfois des décollements de matière sur les pare-brise qui ne sont pas des impacts et ne justifient pas d’intervention. D’où la nécessité de bien les identifier car il peut y avoir des abus...

PARTAGER SUR