Prix innovation sécurité routière : huit entreprises lauréates

WeProov Fleet, Abus France, Sentidrive... Découvrez les huit entreprises récompensées lors de la cinquième édition du prix innovation de la Sécurité routière.
1821
prix innovation sécurité routière

Les lauréats du prix innovation sécurité routière 2021 ont été annoncés lors d’une cérémonie virtuelle, le 3 mars 2021 (voir résultats en 2020). Pour rappel, ce prix récompense des produits ou services innovants, déjà ou bientôt commercialisés, qui améliorent la sécurité sur les routes. Cet événement vise aussi « à challenger les entreprises à poursuivre une politique d’innovation dans le domaine de la sécurité routière », souligne Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle de la sécurité routière.

Nous vous avions présenté en février dernier la plupart des entreprises sélectionnées. Parmi six catégories, les huit lauréats sont…

WeProov Fleet prévient le risque routier en entreprise

L’application WeProov Fleet, développée par Proov Group, remporte le prix dans la catégorie « prévention du risque routier en entreprise ». Cette solution estime les dégâts d’un véhicule à partir de photos de ses dommages. Elle permet au responsable de flotte d’avoir un état des lieux de son parc et de sensibiliser ses collaborateurs à la prévention du risque routier.

prix innovation Weproov
WeProov Fleet (C) WeProov

L’entreprise a obtenu le prix face à deux innovations :

  • Diarbenn Solutions qui facilite l’élaboration d’un plan de prévention de risque routier en entreprise,
  • Mobility VR de Reality Academy, un pack de formation au Code de la route en situations virtuelles.

À noter que WeProov a déjà été récompensé lors du CES 2020.

Aide aux deux-roues : le casque d’Abus et le boîtier Sentidrive connectés primés

Dans la catégorie « aide aux deux-roues », le jury a choisi deux lauréats : le casque Quin d’Abus France et le boîtier Sentinelle de Sentidrive.

À l’arrière du casque Quin, un capteur est connecté en permanence avec le téléphone de l’usager. Il envoie la localisation du cycliste en cas d’accident. Le cycliste peut aussi déclencher manuellement l’alerte sur son téléphone en cas de malaise par exemple. Abus France lancera son casque pour VTT d’ici avril 2021 et un équivalent pour les enfants dès l’année prochaine.

casque Quin Abus
Casque connecté Quin d’Abus France

De son côté, le boîtier Sentinelle se connecte à l’application Sentidrive. Il détecte par enregistrement vidéo les chutes à l’arrêt, prévient le motard en cas de vol ou de dégradation de son véhicule. Sa commercialisation débutera en mars 2021.

Sentinelle Sentidrive
L’application Sentinelle de Sentidrive.

Les autres entreprises nommées étaient Astragale, un GPS pour les pistes cyclables, et Ridesafe (Allshot N2A), un gilet connecté qui prévient les secours après une chute en moto.

Le pare-soleil intelligent Bosch Virtual Visor

Le pare-soleil Bosch Virtual Visor a déjà reçu un prix innovation au CES 2020. La Sécurité routière lui a également décerné le prix innovation dans la catégorie « amélioration des équipements des véhicules » face au XtraVue Trailer de Valeo, un système permettant de voir à l’arrière de son attelage.

pare-soleil intelligent bosch
Bosch Virtual Visor

« Les éblouissements du conducteur dus au soleil représentent un problème de sécurité routière existant depuis que la voiture a été créée », pointe Marie Gauthier-Melleray. Le pare-soleil de Bosch se compose d’un écran LCD transparent qui ne gêne donc pas la visibilité du conducteur. Grâce à l’intelligence artificielle, une caméra assombrit certaines zones de l’écran afin que l’usager ne soit pas ébloui. « Nous discutons actuellement avec certains constructeurs automobiles afin d’intégrer rapidement ce produit dans les véhicules », précise Laurent Dazin, responsable innovations chez Bosch France.

Le marquage routier de 3M France et le revêtement de Saint-Gobain sécurisent les infrastructures

Dans la catégorie « amélioration des infrastructures », le jury a été séduit par deux innovations : le marquage routier 3M Stamark A380AW et le traitement de surface Pamrex 600 Griptop de Saint-Gobain PAM.

Le marquage de 3M France possède des « éléments optiques à indice élevé ». Ils réfléchissent les bandes de signalisation et améliorent ainsi leur visibilité la nuit, sous la pluie ou le brouillard. Cette innovation assure la sécurité des conducteurs et des ouvriers travaillant sur les routes, mais prépare également l’avenir. En effet, les véhicules équipés d’aides à la conduite ont besoin de détecter correctement ces bandes pour diriger le véhicule, tout comme les futurs véhicules autonomes.

marque routier 3M
Le marquage routier 3M Stamark A380AW a été développé par les équipes de R&D de 3M France à Tilloy-lez-Cambrai (59).

Le traitement de surface rugueux Pamrex 600 Griptop améliore l’adhérence des pneus sur les plaques d’égout, particulièrement glissantes lorsqu’un deux-roues change de direction. « Nous avons mis une dizaine d’années à développer ce procédé dans notre technocentre. Depuis, nous l’avons expérimenté sur un carrousel technique au Royaume-Uni et testé en France. Désormais en plein lancement commercial, ce prix va nous faire connaître auprès des collectivités. Elles pourront poser le Griptop dans certaines zones dangereuses, notamment au niveau des carrefours giratoires », explicite François-Paul Magraner, responsable grands comptes chez Saint-Gobain PAM.

Griptop prix innovation
Le revêtement Pamrex 600 Griptop améliore l’adhérence des pneus de deux-roues sur les plaques d’égout.

Rescue Code aide les premiers secours

Rescue Code de Désin’car a reçu le prix innovation pour la catégorie « aide aux premiers secours ». Cette application rassemble plus de 2 000 fiches d’information de désincarcération des véhicules. Pour accéder au mode d’emploi de désincarcération correspondant au véhicule accidenté, les pompiers n’ont plus qu’à scanner un QR code apposé sur le pare-brise de la voiture par exemple.

Rescue Code Désin'car
L’application Rescue Code de Désin’car aide les pompiers lors de la désincarcération de véhicules.

« Auparavant, les pompiers devaient transporter plus d’une dizaine de classeurs, autant de temps de perdu pour sauver les victimes. Désormais, plus de 80 000 sapeurs-pompiers utilisent déjà Rescue Code. Avec ce prix, nous espérons toucher les constructeurs, les poseurs de pare-brise, les responsables de parcs de véhicules d’entreprise et les loueurs », déclare Laurent Mahut, ingénieur et fondateur de Rescue code.

Face à Rescue Code, l’entreprise Racer proposait ID1. Ce QR code permet d’identifier une victime, avoir accès aux coordonnées de ses proches et à son dossier médical dématérialisé.

Applications et plateformes numériques : Amy pour sécuriser les passages piétons

Le boîtier Amy, développé par CopSonic et connecté à l’application RATP, avertit les piétons d’un danger. Par exemple, il émet des ultrasons sur le téléphone d’un piéton qui tente de traverser à l’arrivée d’un tramway.

Amy RATP CopSonic
La solution Amy de la RATP et CopSonic

Amy se positionne devant d’autres innovations :

  • la plateforme Mobilécool de l’association prévention Maif pour aider les parents et les collectivités locales à créer des lignes de pédibus,
  • l’application gratuite d’analyse de la conduite « Better Driving Community » du groupe Michelin,
  • la fonctionnalité d’alerte au passage à niveau d’un train de SNCF Réseau et Waze.

« Nous assistons encore une fois cette année à des innovations de grands groupes mais aussi de PME et TPE. Les participants du prix innovation 2022 pourront s’inscrire dès avril 2021 », conclut Marie Gauthier-Melleray.

Étudiants, futurs entrepreneurs ?

En plus du prix innovation, la sécurité routière soutient et valorise les projets étudiants innovants avec son Challenge innovation. Elle a récompensé trois équipes étudiantes parmi vingt dossiers en liste. L’équipe de l’université Paris-Saclay et de l’Institut d’optique Paris a ainsi inventé « Light & Cycle », un halo de lumière délimitant une distance de sécurité à respecter autour d’une trottinette ou d’un vélo. Les étudiants ont précisé qu’ils utiliseront la somme remportée (12 000 euros) pour investir dans le prototypage de leur technologie. Ils commanderont aussi des lasers performants pour espérer un jour commercialiser leur produit.

Des étudiants de l’école de biologie industrielle de Cergy ont, quant à eux, reçu 5 000 euros pour le développement de leur gel « Freezdom. » Un produit biodégradable, élaboré à partir de carottes et d’oignons, qui empêche la formation de givre sur le pare-brise. Ils sont arrivés ex aequo avec un groupe d’étudiants des écoles des mines de Nancy et Saint-Étienne, de l’INSA de Lyon et de l’InSIC qui ont créé « Pick & Cycle », un distributeur de casques de vélo en matière éco-responsable, proposé en libre-service.