Hausse des prix et baisse des remises

Face à la pénurie de semi-conducteurs, des constructeurs ont réduit, voire supprimé les remises octroyées pour toute l’année 2021. Leur justification : ils ne pouvaient plus assurer ces niveaux de remise.
- Magazine N°275
1502
Pénurie semi-conducteurs et baisse de remises de constructeurs automobiles
© Herezoff

« Des constructeurs l’ont fait de manière directe : en annulant les protocoles ; d’autres de manière indirecte : en arrêtant la production de véhicules et en indiquant que des modèles n’étaient plus disponibles d’ici la fin 2021 afin d’éviter les dépassements de commandes. C’est la première fois que je vois cela en dix ans de marché. Je crois que ce phénomène ne s’est jamais produit », note Bertrand Goudard, directeur gestion et services pour Direct Fleet. « Comme d’autres constructeurs, Stellantis a arrêté ses remises en 2021. Je ne sais pas si cela reprendra en 2022 », confirme Olivier Emsalem, directeur B2B de Free2Move, la captive de...

PARTAGER SUR