Lancement du programme « Objectif employeurs pro-vélo »

Lancé par le ministère de la transition écologique, le programme « Objectif employeurs pro-vélo » soutiendra les employeurs publics et privés dans leur démarche de labellisation « Employeur Pro-vélo ».
2567
Objectif employeurs pro-vélo

Dans le but de soutenir sur le long terme la pratique du vélo, le ministère de la transition écologique vient d’annoncer le lancement du programme national « Objectif employeurs pro-vélo ». Celui-ci soutiendra les employeurs publics et privés souhaitant développer l’usage du vélo pour les trajets domicile-travail, en les aidant à obtenir le label « Employeur Pro-vélo », créé en septembre 2020 par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) avec le soutien de l’Ademe.

En pratique, pour obtenir le label, l’entreprise doit d’abord effectuer une auto-évaluation de sa politique cyclable, puis se soumettre à un audit sur site réalisé par une association du réseau de la FUB et un pair membre d’un club mobilité. L’employeur est ensuite labellisé pour une période de trois ans.

Le programme « Objectif employeurs pro-vélo » permettra d’accompagner les entreprises et les collectivités dans cette démarche de labellisation, avec notamment la mise à disposition d’une plateforme web, le financement d’actions « pro-vélo » et l’animation d’une communauté d’employeurs labellisés.

Objectif employeurs pro-vélo : labelliser plus de 4 000 entreprises sur trois ans

« Le label incite à la fois les employeurs à proposer des solutions vélo (vélos de service, de fonction, incitations financières) et des services (réparation, formation, événements, etc.) à leurs collaborateurs, mais aussi à encourager leurs clients, leurs publics et leurs fournisseurs à utiliser la bicyclette comme mode de transport », précise le ministère.

Ce dernier s’est fixé pour objectif de labelliser sur trois ans plus de 4 000 entreprises, soit un total de plus de 500 000 salariés, et de déclencher le financement de 20 000 nouvelles places de stationnement vélo sécurisées en entreprise. En parallèle, le dispositif « coup de pouce vélo » – qui visait à remettre en état 1 million de vélos d’ici fin 2020 – sera prolongé jusqu’au 31 mars 2021.

Ces mesures viennent de nouveau renforcer le plan vélo lancé en septembre 2018. Elles s’ajoutent au plan France Relance qui a programmé l’investissement de 200 millions d’euros pour développer l’usage du vélo, avec notamment un objectif de 600 nouvelles pistes cyclables et des stations vélos sécurisées dans 1 000 gares.