Projet Équilibre : du GNV dans la vallée de l’Arve

En 2010, deux sociétés de transport de la vallée de l’Arve, Sotradel et Megevand Frères, ont lancé le projet Équilibre. Objectif : évaluer la pertinence et les performances du GNV pour le transport routier de marchandises par rapport au diesel. Une démarche d’autant plus importante que la vallée de l’Arve appartient aux zones les plus polluées de France.

- Magazine N°236
1671
Projet Equilibre - Sodatrel s’appuie sur trois véhicules GNV. Le porteur GNV sert au transport pour un client du secteur paramédical. Un premier tracteur GNV réalise des navettes autour de Lyon et un second se déplace dans le 01 et le 69.
Sodatrel s’appuie sur trois véhicules GNV. Le porteur GNV sert au transport pour un client du secteur paramédical. Un premier tracteur GNV réalise des navettes autour de Lyon et un second se déplace dans le 01 et le 69.

La vallée de l’Arve relie le Mont-Blanc et Genève. De par sa topographie, cette vallée alpine connaît depuis des années des pics de pollution réguliers, notamment en hiver où la concentration de particules fines dépasse plusieurs jours durant les 50 μg par m3 d’air. Depuis 2012, la vallée fait l’objet d’un plan de protection de l’atmosphère, en cours de révision suite à un épisode de pollution majeur début 2017. Entre autres, celui-ci interdit ou restreint la circulation des poids lourds les plus polluants, c’est-à-dire jusqu’à l’Euro III, en cas d’alerte.

C’est dans ce contexte qu’a démarré le projet Equilibre. Tout a commencé en 2010 suite...