PSA en tête des ventes flottes en 2018

Le Groupe PSA a nettement devancé le groupe Renault pour les ventes flottes en 2018 dans l’Hexagone. Et cela reste aussi valable par marque, Peugeot coiffant Renault sur le poteau.

1489
PSA ventes flottes 2018
Peugeot 508

Sur un marché global français en hausse de 3 % en 2018 à 2 173 481 véhicules particuliers (VP), le Groupe PSA peut revendiquer sans problème la première marche sur le podium. Fort de ses quatre marques Peugeot, Citroën, DS et Opel, le groupe a immatriculé 698 985 véhicules (+ 13,36 % par rapport à 2017) contre 547 704 unités (+ 2,5 %) pour le groupe Renault avec Dacia et Alpine.

Par marque, Peugeot se sent pousser des ailes avec une progression de 6,17 % en 2018 (389 518 immatriculations). Guillaume Couzy, son directeur du commerce France, peut même s’enorgueillir pour la première fois depuis longtemps d’être le leader par canal, chez les particuliers comme pour le B2B.

Le lion est suivi du double chevron qui voit enfin sa part de marché progresser de 6,19 % (213 844 immatriculations) malgré un repositionnement du prix de ses modèles. Et Amaury de Beaumont, directeur du commerce France, se félicite de ses 12,6 % de part de marché auprès des entreprises et vise encore plus avec les 40 000 C5 Aircross prévus pour 2019.

DS et Opel au diapason

Même son de cloche chez DS : Sébastien Vandelle, le récent directeur du commerce France, évoque même « 2018 comme la véritable naissance de la marque », avec des ventes en croissance de 12,57 % à 24 004 unités. De leur côté, les ventes aux entreprises ont affiché une hausse de 62 % grâce au DS 7 Crossback, écoulé à plus de 3 500 exemplaires, devant Volvo et les allemands. DS peut donc revendiquer la place de n° 1 des SUV premium des segments C et D.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Enfin, pour Opel, Éric Wepierre son président pour la France, se réjouit surtout du maintien de sa part de marché en VP à 3,3 % contre 3,4 % en 2017. Et ce dans un contexte où pour sa première année pleine sous la houlette du Groupe PSA, Opel visait surtout la mise en place de la nouvelle politique de prix, le fameux « Pricing Power ». Un élément commun à toutes les marques du Groupe PSA dans le cadre du plan Pace et qui se traduit par l’arrêt des remises et la hausse mécanique des prix.

Le Top 10 des ventes sociétés très égalitaire

Par modèle en revanche et pour les ventes sociétés (entreprises, flottes, LLD), Renault est demeuré leader en 2018 avec sa Clio écoulée à 39 369 unités. Mais cette Clio est talonnée par le 3008 avec 36 983 immatriculations, la troisième marche du podium étant occupée par la 308 avec 26 072 ventes. Celle-ci est suivie par la 208 (20 606 unités) renouvelée cette année. En cinquième position, on retrouve la Mégane (19 944 immatriculations) puis la C3 (sixième à 17 769), le 5008 (septième à 16 682), les Scénic et Grand Scénic (huitième à 12 814), le Captur (neuvième à 10 147) et le Kadjar (dixième à 9 022).

PSA ventes flottes 2018