PSA confirme le rachat potentiel d’Opel / Vauxhall

Le constructeur PSA a annoncé qu’une acquisition des filiales européennes de General Motors était en cours d’examen.

853
Logo Groupe PSA

Après une première annonce faite par un porte-parole à l’AFP, le groupe PSA a confirmé dans un communiqué de presse un potentiel rachat d’Opel / Vauxhall, les filiales européennes de General Motors en déficit depuis maintenant seize ans. Le constructeur a toutefois nuancé cette information : « À ce stade, il n’existe aucune certitude sur la conclusion d’un éventuel accord. »

GM et PSA ont déjà mis en place depuis 2012 une « Alliance », qui couvre actuellement trois projets en Europe : le nouveau Zafira, le successeur du C3 Picasso et un utilitaire. Ce partenariat incluait une prise de 7 % du capital du français par l’américain (voir notre brève), mais GM a revendu ses parts dès 2013 et l’alliance se limite depuis à des coopérations.

Selon les chiffres de l’ACEA (voir notre brève), Opel / Vauxhall a immatriculé 976 616 véhicules particuliers en Europe en 2016, contre 925 062  en 2015, soit une hausse de 5,3 %. La marque a conservé une part de marché de 6,7 %. Le groupe PSA a quant à lui écoulé 1 446 052 VP sur le marché européen en 2016 ; contre 1 448 688 en 2015, soit une baisse de 0,2 %. Le constructeur a ainsi perdu 0,7 % de part de marché, passant de 10,6 à 9,9.

Le rapprochement de ces deux acteurs leur permettrait de rassembler une part de marché supérieure à 16 % et de devenir le second constructeur européen après Volkswagen, en doublant Renault.

PARTAGER SUR