Q-Park va faire installer par Izivia 4 000 bornes dans ses parkings

Q-Park a retenu le prestataire Izivia pour installer 4 000 bornes de recharge semi-rapide dans ses parkings, avec 1 000 bornes prévues en 2022, et 1 500 bornes en 2023 puis 2024.
3692
Q-Park Izivia

L’opérateur de parkings Q-Park annonce l’installation par Izivia de 4 000 bornes de recharge électrique dans ses sites. Q-Park gère 260 parkings pour un total de 126 000 places dans 70 villes. Filiale d’EDF, Izivia se présente comme un spécialiste des implantations d’infrastructures de recharge pour les collectivités, les syndicats d’énergie et les entreprises.

Pour Q-Park, Izivia a donc prévu des bornes de recharge semi-rapide de 7/22 kW. « Le planning prévisionnel prévoit l’équipement de 1 000 bornes dès 2022, puis une accélération du déploiement avec 1 500 bornes en 2023 et 2024 », indiquent les deux partenaires.

Des bornes pour répondre à la LOM

Avec ces installations, Izivia et Q-park entendent répondre, dans un premier temps, à la demande de la clientèle. Puis contribuer à remplir les objectifs de la loi d’orientation des mobilités (LOM). Celle-ci fixe notamment des objectifs d’équipements en bornes de recharge des bâtiments non résidentiels, à hauteur d’une borne pour vingt places de parking.

Le respect du planning dépendra toutefois de la rapidité de l’obtention des autorisations administratives, mais aussi du soutien des collectivités et de l’État. « Les bornes installées en centre-ville dans des parcs de stationnement souterrains ont un coût plus élevé et un déploiement plus complexe que celles qui se situent à l’extérieur », justifient Q-Park et Izivia.

Q-Park et Izivia se répartissent les rôles

Dans ce partenariat, « Q-Park prendra en charge les investissements d’installation et les coûts de maintenance, ainsi que le suivi des sujets réglementaires et des relations avec les commissions de sécurité », détaillent les deux partenaires. Izivia, de son côté, aura en charge les études et travaux d’installation des bornes, puis leur gestion. Ce qui passera par la fourniture d’une application et de badges pour l’utilisation des bornes, la facturation du service, la hotline destinée aux utilisateurs et la maintenance. Q-Park percevra les recettes liées à la charge.

Pour le lancement de cette offre dans les parkings Q-Park, le tarif proposé atteindra 1 euro TTC par charge et 0,3 euro TTC par kWh. La recharge pourra se régler avec une carte bancaire mais aussi avec le passe Izivia ou les moyens de paiement d’autres fournisseurs grâce à l’interopérabilité du réseau.

PARTAGER SUR