Quelle promotion pour la gestionnaire de flotte ?

Selon Susan Nallet, directrice des questions d’employabilité des étudiant(e)s de Grenoble école de management, une gestionnaire de flotte doit accepter de nouvelles missions pour se faire repérer par les RH.

- Magazine N°245
775
Susan Nallet, directrice des questions d’employabilité des étudiant(e)s de Grenoble école de management
Susan Nallet, directrice des questions d’employabilité des étudiant(e)s de Grenoble école de management.

« Les salariées subissent des biais inconscients. Le premier est de croire qu’une femme ne doit pas spontanément demander une promotion. L’éducation classique féminine consiste à faire croire aux femmes que la méritocratie fonctionne bien. Leur travail sera donc reconnu si elles ne font pas de bruit et elles recevront le fruit de leur labeur selon leur investissement. Second biais, les femmes ont aussi, classiquement, plus de mal à se mettre en avant et portent le collectif. Notre société apprend à ses filles qu’il n’est pas de bon ton de demander, réclamer, de se valoriser », assène Susan Nallet, directrice des questions d’employabilité des...