Publi-Communiqué

Quid des autres véhicules ?

La sécurité n’est pas étrangère au monde des véhicules utilitaires légers (VUL), mais avec des problématiques spécifiques entre autres liées au chargement.

626
Quid des autres véhicules ?

Outre le simple paramètre du tonnage, à respecter scrupuleusement, la répartition et l’arrimage de la charge conditionnent le comportement du véhicule mais ont aussi une influence sur les conséquences d’un accident.

À ce sujet, la formation des chauffeurs et autres livreurs se montre très bénéfique. Sa mise en œuvre se généralise mais elle devrait devenir systématique, d’autant que les outils existent. Regrettons d’autre part que la cloison de séparation, gage évident de sécurité, ne soit toujours pas obligatoire. En revanche, la présence requise de l’ABS et désormais de l’ESP a marqué de réelles avancées. Sans oublier l’aide que peuvent apporter les caméras de recul ou le système de contrôle de la stabilité de la remorque en cas d’attelage.

À propos de l’ABS, par décision du Parlement européen, signalons son intégration l’an prochain dans l’univers des deux roues-motorisées. Sans autre protection à sa disposition, l’équipement personnel du motard est aussi appelé à évoluer. En plus du port du casque et du gilet jaune (en cas de panne ou d’accident à partir du 1er janvier 2016), les députés se penchent sur celui des gants et d’une protection dorsale. Indispensables alors que les deux tiers des motards reconnaissent avoir déjà chuté au moins une fois ; dans la moitié des situations, ces chutes ont entraîné des blessures.

PARTAGER SUR