Range Rover Evoque : évolution d’un best-seller

Être adulé sur le marché premium n’empêche pas le Range Rover Evoque d’optimiser ses performances et de réduire sa consommation.

1695
Range Rover Evoque : évolution d’un best-seller

Avec près d’un demi-million d’exemplaires vendus en quatre ans d’existence, le succès de l’Evoque a dépassé toutes les espérances. Ce membre à part entière de la famille Range Rover est devenu un accessoire tendance que l’on s’arrache, et ce, quel qu’en soit le prix. Un phénomène « à la Mini » avec laquelle on ne peut s’empêcher d’effectuer le rapprochement pour la stratégie commerciale et le positionnement.

Alors, lorsque vient le moment de faire évoluer cette icone de la mode, on évite de compromettre une telle réussite par un coup de crayon malheureux. Le restylage se veut donc à peine perceptible, se résumant à quelques détails, dont des prises d’air plus généreuses à l’avant.

Mais il ne faut pas se fier aux apparences, l’Evoque change bien plus qu’on ne le pense, et ce, grâce à l’adoption de motorisations « maison » qui animent déjà les Jaguar XE et XF. L’offre s’articule en diesel autour d’un bloc en aluminium de 2.0 l de cylindrée en 150 ou 180 ch. La combinaison la plus efficiente revient à la version eD4 150 ch 4×2 avec un joli score à 113 g, soit officiellement pas plus de 4,3 l/100 km ; un résultat en guise d’invitation aux entreprises, mais aussi un gain certain pour l’agrément.

Quant au véhicule à proprement dit, tout comme la Mini, il déborde de personnalité. Son aspect sculptural exige en contrepartie de ne pas être trop regardant sur un espace de chargement obligatoirement tronqué par le style, comme l’est la vision vers l’arrière. Mais le séjour à bord se fait agréable et l’ambiance raffinée.

Édifié sur les soubassements du défunt Freelander, l’Evoque en a conservé cette vigueur dans la conduite, différence avec une majorité de concurrents qui n’ont de cesse de vouloir ressembler à la voiture de Monsieur tout le monde. Ses manières sont donc celles d’un authentique SUV jusque dans une version 4×4 très à l’aise sur comme en dehors du goudron.

Comptez à partir de 37 910 euros TTC en eD4 150 ch 2WD Business.

Notre avis

BIEN

Sobriété • Confort • Aptitude à vagabonder

À REVOIR

Tarif élitiste • Vision périphérique

Range Rover Evoque eD4 150 ch 2WD Business

Moteur (cm3)

1 998

Puissance/couple (ch/Nm)

150/380

Conso. mixte (l/100 km)

4,3

Émissions de CO2 (g/km)

113

Vitesse maxi (km/h)

182

0 à 100 km/h (s)

11,2

Poids à vide (kg)

1 608

Charge utile (kg)

n. c.

Coffre (l)

575/1 445

L x l x h (mm)

4 371 x 2 090 x 1 660

À partir de (€ TTC)

37 910

 

Valeurs futures

Range Rover Evoque Mark III eD4 150 2WD e-Capability Business

Énergie

Diesel

Boîte de vitesses

Manuelle

Carrosserie

Tout-terrain

Cylindrée (cm3)

1 999

CO2 (g/km)

113

Ch din

150

Prix neuf TTC (€)

37 910

Mois

42

Km total

100 000

Valeur reprise TTC (€)

19 750

Valeur reprise

52,1 %

Valeur vente TTC (€)

23 154

Valeur vente

61,1 %

Source : Forecast Autovista, février 2016.