RCI Bank and Services veut devenir opérateur de mobilité B2B

La captive de Renault a annoncé la création au 1er mai 2018 d’une direction des services de mobilité et de l’innovation, avec pour ambition de proposer des solutions de mobilité complètes et sur mesure aux entreprises.

1721
La start-up parisienne Marcel commercialise plateforme de réservation de voitures avec chauffeurs privés VTC en Île-de-France.
La start-up parisienne Marcel commercialise une plateforme de réservation de voitures avec chauffeurs privés VTC en Île-de-France.

Ces services de mobilité enrichiront les offres de financement destinées aux clients des marques de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, mais seront également commercialisés de manière indépendante.

« La création de la direction des services de mobilité et de l’innovation a pour objectif d’accompagner les projets de mobilité de l’Alliance et répond à notre ambition de devenir un opérateur de mobilité B2B », a confirmé Bruno Kintzinger, directeur général de RCI Bank and Services.

En pratique, cette nouvelle direction s’assurera de la rentabilité des start-ups dans lesquelles RCI a déjà investi. Parmi elles, on retrouve la filiale RCI Mobility pour l’autopartage dans les entreprises, les plateformes Karhoo et Marcel pour gérer les déplacements en taxi et VTC ou encore la solution de « dispatch management » Yuso. RCI a également créé en février 2018 la solution de paiement intégrée COMO Urban Mobility à destination des professionnels de la mobilité urbaine.

Des investissements qui témoignent de la volonté du groupe de couvrir l’ensemble des services dans le domaine de la mobilité. La direction des services de mobilité et de l’innovation aura d’ailleurs pour seconde mission de poursuivre les partenariats avec des accélérateurs de start-ups et des programmes d’open innovation pour dénicher les perles rares et rester « à la pointe des dernières avancées technologiques ».

PARTAGER SUR