Recharge électrique : des aides pour les copropriétés et collectivités territoriales

Le ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé que des aides financières seront versées aux copropriétés et collectivités territoriales qui déploieront des bornes de recharge électriques.

1152
Programme Advenir
(c) Avere

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy et la ministre chargée des Transports Élisabeth Borne ont annoncé le 4 juillet le lancement de deux nouvelles mesures d’aide aux copropriétés et collectivités territoriales. Celles-ci sont destinées à accélérer le déploiement de bornes de recharge à proximité du domicile des utilisateurs de véhicules électriques, alors que le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) fixe comme objectif une multiplication par cinq du nombre de points de recharge en France d’ici 2022.

Une surprime pour 3 000 copropriétés

« Alors que 90 % des recharges interviennent aujourd’hui au domicile, 7 millions de ménages disposent d’une place de parking en copropriété où l’installation d’un point de recharge n’est pas toujours aisée et 12 millions de ménages ne disposent pas du tout de place de stationnement privative », a rappelé le ministère de la transition écologique et solidaire. Pour pallier à cette situation, l’État a décidé de renforcer le programme Advenir qui finance l’installation de points de recharge via le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). Ce dernier avait déjà été prolongé jusqu’au 31 décembre 2020 et ouvert aux parkings publics début 2018.

Les 3 000 premières copropriétés françaises qui s’équiperont en bornes de recharge auront ainsi droit à une surprime, et ce à hauteur de 50 % du prix pour l’acquisition des équipements, de l’infrastructure et des travaux d’installation, soit un investissement total de 15 millions d’euros. Seule condition : passer par un installeur labellisé par le programme Advenir. Selon le ministère, cette opération devrait permettre de « multiplier par deux le nombre de copropriétés équipées de bornes de recharge. »

Une aide de 2 160 euros pour les collectivités

En parallèle, les collectivités territoriales disposeront d’une aide de 2 160 euros par borne si elles s’engagent à installer un point de charge « à moins de 500 mètres du lieu de résidence ou de travail de tous les propriétaires et utilisateurs de véhicules électriques qui en font la demande ». En complément, elles pourront aussi bénéficier d’une prise en charge de 75 % des coûts de raccordement au réseau électrique comme prévu dans le projet de LOM.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Ces deux mesures de soutien « permettront de simplifier l’utilisation de véhicules électriques, et donc d’inciter toujours plus de Français à en acquérir », estime le ministère, alors que le gouvernement vise le déploiement d’un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation d’ici 2022.

Elles complètent d’autres dispositifs incitatifs, telle la récente révision des règles de calcul des avantages en nature. Pour rappel, la LOM doit aussi rendre obligatoire l’équipement en bornes de recharge dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés, créer un doit à la prise en habitat collectif et offrir la possibilité pour les salariés de recharger gratuitement leur véhicule sur leur lieu de travail.