Recharge électrique : la condition sine qua non

Pour recharger sa flotte de véhicules électrifiés, faut-il opter pour la recharge sur site, aux domiciles des conducteurs ou bien encore en itinérance, voire même pour les trois à la fois ? Pour les gestionnaires de flotte, les points d’interrogation demeurent nombreux, alors que les infrastructures de recharge ont aussi un coût tout sauf négligeable.
- Magazine N°280
2164
Ville de Grenoble utilitaires électriques
© shutterstock

« La question de la recharge électrique doit être abordée dès le début de l’électrification du parc. L’accès à des bornes fait partie de la prise de décision lors de l’attribution du véhicule », recommande d’emblée Julien Chabbal, directeur des ventes et marketing chez Alphabet.

« Développer des infrastructures de recharge importantes constitue un des principaux freins à l’électrification, complète Margy Demazy, directrice commerciale d’Arval France. Sur les sites des entreprises, cela peut entraîner des investissements lourds dès lors que des travaux d’ingénierie sont nécessaires en amont de la pose de bornes. »

Pour les véhicules...