Recharge électrique : le préalable pour les flottes en 2023

Pour réussir l’électrification de sa flotte, il faut se pencher avant tout sur la question de la recharge, sur les sites de l’entreprise, aux domiciles des collaborateurs, mais également en itinérance. Ce qui pose aussi la question du coût de la recharge, qu’il faut surveiller de très près, et de la formation des collaborateurs à la conduite électrique.
- Magazine N°284
1811

Pour électrifier les flottes, les entreprises réfléchissent à s’équiper en bornes, en parallèle à l’analyse des usages, à l’identification des conducteurs éligibles et des modèles. Et le sujet reste complexe. « Nos clients se demandent dans quel type de bornes investir et où les installer, quels câbles employer, etc. », remarque Guillaume Maureau, directeur général adjoint d’ALD Automotive France.

« Ce n’est pas évident pour les collaborateurs de passer d’une seule source de ravitaillement, la station-service, à la recharge avec trois sources : l’employeur, à domicile et en itinérance – les deux premiers modes pesant en moyenne 80 à 90 %...