Recharge électrique : en cas de tensions, RTE recommande les heures creuses

Crise énergétique oblige : en cas de système électrique tendu ou très tendu, RTE déconseille les recharges électriques sur les créneaux de 8 h-13 h et 18 h-20 h.
986
Recharge électrique RTE

Dans son analyse sur les perspectives du système électrique français pour l’automne et l’hiver 2022-2023, RTE exhorte les conducteurs de véhicules électriques à se recharger la nuit, en heures creuses. Un « écogeste » que le Réseau de transport d’électricité recommande dans le secteur résidentiel. « Les utilisateurs de véhicules électriques peuvent les mettre en charge lors de leur retour au domicile. Mais cela génère des appels de puissance électrique durant la pointe du soir », observe en effet RTE. Une pratique à éviter donc en cas de tension sur le système électrique.

« Sur les plus de 700 000 véhicules électriques que comptait le parc français en 2021, si 100 000 véhicules électriques basculaient d’une charge naturelle à une charge en heures creuses pour tirer pleinement partie d’une option « heures pleines/heures creuses », cela réduirait l’appel de puissance moyen de près de 0,1 GW entre 18 h et 20 h », détaille RTE. Pour cela, RTE propose le recours à des bornes pilotées automatiquement. « Les propriétaires de véhicules électriques dont la recharge n’est pas pilotée automatiquement en heures creuses sont invités à recharger leur véhicule après 20 h ou les jours précédents/suivants », ajoute RTE.

Quant au secteur tertiaire et aux collectivités, le Réseau réitère ses recommandations, mais avec un supplément d’exigence. Ainsi, « les bornes pour véhicules électriques ne devraient pas être utilisables entre 8 h et 13 h et entre 18 h et 20 h ». Avant de préciser : « Un mode de « forçage » en cas de besoin urgent est peut-être à prévoir ». Rappelons qu’il s’agit ici de propositions et non d’injonctions.