Recharge des flottes : une infrastructure à anticiper

Condition sine qua non pour électrifier les flottes, la mise en place d’une infrastructure de recharge reste complexe, alors que les collectivités privilégient généralement le recours à la recharge sur site. Une installation qui suppose la prise en compte de multiples paramètres techniques, soit autant de freins à une démarche d’électrification réussie.
- Magazine N°283
324
recharge flotte infrastructure

« C’est indispensable de penser aux bornes de recharge avant d’acquérir des véhicules électriques, et avec un objectif de 30 % du parc électrifié d’ici à cinq ans, nous devons développer des infrastructures, expose Michel Goarin, responsable de la flotte de la ville de Quimper, dont 24 véhicules électriques sur un total de 251 VL. Nous avons quinze bornes en 7 kW, quatre prises de 16 A de type Green’Up et une borne simple en 22 kW, soit une vingtaine de points de charge. D’ici fin 2023, il y en aura huit de plus. Ensuite, nous prévoyons d’installer deux bornes de 7 kW en 2024 et deux de 22 kW en 2025. Nous étudions aussi l’implantation de...