La recherche dans tous ses états chez Volkswagen

C’est un rituel annuel : les ingénieurs de recherche du groupe Volkswagen présentent aux membres du board les grands travaux auxquels ils se consacrent.

2313
Recherche Volkswagen
M2 CO2 Lighthouse SI Engine

Confirmés ou infirmés, ces projets de recherche de Volkswagen vivent là un moment décisif. Moteurs, mobilité, environnement, conduite autonome, tous les domaines sont concernés. Quelques médias seulement ont été invités pour jeter un œil derrière le rideau du centre d’essais confidentiel d’Ehra-Lessien, près de Wolfsburg. Nous avons eu la chance d’y voir quelques indices de ce qui composera la gamme Volkswagen de demain, à un horizon de trois à cinq ans.

Les moteurs tout d’abord constituent bien sûr l’un des points les plus importants. Ainsi deux prototypes de Golf embarquaient de toutes nouvelles générations de motorisations essence TSI et diesel TDI, promis avec 20 à 30 % d’émissions de CO2 en moins, à voiture égale.

Recherche Volkswagen
M2_CO2-Lighthouse Diesel Engine

Volkswagen s’attaque à ses moteurs

Ces dernières générations de moteurs visent une industrialisation pour 2020 (arrivée de normes environnementales plus poussées) et elles emploient diverses technologies. Le TDI est ainsi un 3-cylindres TDI 1.5 de 77 kW (105 ch), assisté d’un système hybride 48 V. Ses concepteurs lui ont offert une chambre de conception spécifique et une injection ultra-haute pression (3 000 bar !). En TSI, une hybridation à 48 V également et un taux de compression variable sont parmi les clés de ces économies de consommation.

Au-delà des carburants traditionnels, deux prototypes, Volkswagen Passat et Audi A7 (voir notre essai), roulant avec l’énergie produite par une pile à combustible rappellent les avantages de l’hydrogène. Cette source d’énergie permet de parcourir 400 km en électrique avant de refaire un plein de trois minutes.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Recherche Volkswagen
M2 HyMotion Fuel Cells US Passat

Intelligence artificielle et conduite

Enfin, différents équipements de haute technologie ont été présentés, comme des phares intégrant une technologie de cristaux liquides sur silicone, capables de projections ultra-précises jusqu’à éviter un panneau de signalisation pour ne pas éblouir le conducteur avec la réflexion des phares.

La conduite autonome n’était pas en reste bien entendu, avec un démonstrateur capable d’apprendre à mieux réagir au fur et à mesure des incidents de conduite qu’il rencontre. On n’arrête pas la progression de l’intelligence artificielle.

La dernière brève sur la technologie Volkswagen.