La ville de Paris revoit sa politique sur le stationnement

Priorisation des places pour les professionnels et les personnes à mobilité réduite, hausse des tarifs dès août 2021, stationnement payant pour les deux-roues motorisés dès janvier 2022… La ville de Paris a annoncé les mesures de sa réforme du stationnement.
2213
Réforme stationnement Paris
Source : Ville de Paris

Suite à l’organisation d’états généraux du stationnement en octobre 2020, la ville de Paris a dévoilé les mesures prévues pour réformer le stationnement, qui seront présentées au Conseil de Paris en juillet prochain. L’objectif : récupérer la moitié des 136 000 places de parking en voirie – environ 60 hectares – au profit d’autres usages, par exemple en agrandissant les trottoirs pour les piétons, en créant des pistes cyclables ou en réintroduisant la nature en ville.

Pour cela, la municipalité veut tout d’abord réserver plus de places pour les publics prioritaires, à savoir les personnes en situation de handicap et les professionnels, qui ne peuvent pas forcément recourir aux transports au commun, au vélo ou à la marche à pied.

Des mesures pour les professionnels

Concernant les professionnels, la ville a ainsi annoncé la création de 1 000 places destinées aux vélos cargos et de 1 000 places de livraison supplémentaires, pour atteindre un total de 10 600 places. 100 places de taxis seront également ajoutées.

La carte PROMobiles restera gratuite jusqu’au 1er octobre afin d’atténuer l’impact financier de l’épidémie de covid-19. Pour rappel, cette carte permet à certaines catégories de professionnels et sous certaines conditions de stationner à un tarif préférentiel de 0,50 euro par heure, jusqu’à 7 heures consécutives sur tous les emplacements payants de surface à Paris. Elle coûte en temps normal 240 euros par an et par véhicule, à l’exception des véhicules à faibles émissions pour lesquels la carte est gratuite. À noter que les professionnels domiciliés en grande couronne y ont désormais accès.

Enfin, certains professionnels de santé exerçant à Paris et effectuant plus de 100 visites à domicile par an à Paris peuvent demander une carte de stationnement PRO SAD. Celle-ci leur permet de demander un « ticket virtuel » sur une application mobile et de stationner gratuitement de 9 h à 20 h sur tous les emplacements payants de surface à Paris. De leur côté, les professionnels de santé exerçant une activité libérale à Paris et éligibles à la carte PROSédentaire bénéficieront désormais du même tarif que les résidents (1,50 euro par jour).

De nouvelles places pour les PMR, l’autopartage, les VE et les vélos

En parallèle, la ville veut attribuer 1 000 places de stationnement supplémentaires aux personnes à mobilité réduite, pour atteindre un total de 5 500 places sur le territoire parisien. Celles situées en sous-sol devrait devenir progressivement gratuites. 1 000 nouvelles places seront également affectées au dispositif d’autopartage municipal Mobilib’ et 400 aux services d’autopartage privés en free floating. Les petits rouleurs pourraient quant à eux bénéficier d’un tarif réduit en sous-sol, sans plus de détails pour le moment.

Rappelons que le stationnement reste gratuit pour les véhicules à faibles émissions sur les places payantes de surface, y compris les deux-roues motorisés électriques, sous certaines conditions. Pour encourager la mobilité électrique, la ville prévoit le déploiement de 2 400 bornes de recharge sur voirie et 6 000 en sous-sol, ainsi que de 10 hubs de recharge rapide.

Quant aux vélos, « un plan de stationnement vélo sera présenté à l’occasion du plan vélo 2 d’ici la fin de l’année 2021, avec une attention particulière portée au stationnement sécurisé », annonce la ville de Paris.

Une hausse des tarifs de stationnement en surface dès août 2021

Par ailleurs, la ville va augmenter ses tarifs de stationnement en surface dès le 1er août 2021. Pour les visiteurs, le tarif passera ainsi de 4 à 6 euros par heure dans le centre de Paris (zone I, du 1er au 11e arrondissement) et de 2,4 à 4 euros dans les autres arrondissements (zone II). « Il sera désormais moins coûteux de stationner en sous-sol », argue la ville de Paris. Le tarif moyen en sous-sol s’élève en effet à 4,40 euros par heure en zone I et 4 euros en zone II.

De même, le forfait post-stationnement passera de 50 à 75 euros en zone I et de 35 à 50 euros en zone II. Enfin, à compter de l’automne 2021 ; le stationnement dans les bois de Vincennes et de Boulogne deviendra progressivement payant, à 4 euros de l’heure, avec une gratuité uniquement le samedi et le dimanche.

Évolution des tarifs de forfait post-stationnement au 1er août 2021

  Ancien tarif Nouveau tarif
Zone I (1er au 11e arrondissements) 50 euros (Minoré : 35 euros) 75 euros (Minoré : 52,5 euros)
Zone II (12e au 20e arrondissement) 35 euros (Minoré : 24,5 euros) 50 euros (Minoré : 35 euros)
Source : Ville de Paris

Le stationnement payant pour les deux-roues motorisés dès janvier 2022

Pour finir, la ville a décidé de rendre payant le stationnement pour les scooters et les motos dès le 1er janvier 2022. Dans ce cadre, 5 000 places seront attribuées aux deux-roues motorisés, et ces derniers pourront toujours se garer sur les places des voitures.

Le tarif du stationnement sera égal à 50 % de celui s’appliquant aux automobiles, avec là aussi différentes catégories d’usagers (résidents, professionnels et visiteurs). « Les professionnels sédentaires auront également un tarif égal à 50 % du tarif résident voitures, précise la ville. Les professionnels du soin à domicile se déplaçant en deux-roues motorisés bénéficieront du stationnement gratuit. » En revanche, les bénéficiaires de la carte PRO mobile paieront 0,50 euro par heure comme pour les voitures. Précisons que les scooters et les motos électriques pourront stationner gratuitement.

Pour faciliter le stationnement, la ville propose l’abonnement à un « Pass 2RM ». Celui-ci permet de bénéficier d’un stationnement illimité à un tarif réduit dans une centaine de parkings ouverts au stationnement horaire. « L’abonnement sera à acheter dans un parc de référence auprès du délégataire de ce parc, et le stationnement horaire sera payé directement auprès du délégataire du parc concerné », indique la ville.

Tarifs du Pass 2RM

  Abonnement mensuel Tarif horaire
Zone I (1er au 11e arrondissements) 90 euros 0,30 euro par quart d’heure, soit 1,20 euro par heure
Zone II (12e au 20e arrondissement) 70 euros 0,20 euro par quart d’heure, soit 0,80 euro par heure
Source : Ville de Paris