Gilles Claudel, président de Rega : « Le Volvo FL Electric 16 t répond à nos attentes »

Désireux d’inscrire l’électromobilité dans la démarche RSE du groupe de distribution de boissons Rega qu’il préside, Gilles Claudel a acquis en juin 2022 un Volvo FL Electric. Entretien.
1737
Rega Volvo FL Electric
Depuis juin 2022, le groupe Rega distribue le centre de Nancy en boissons avec un FL Electric 16 t de 200 kW de puissance et 7,5 tonnes de charge utile.

Le groupe de distribution de boissons Rega a fait l’acquisition, en juin 2022, d’un Volvo FL Electric de 16 tonnes et 200 kW de puissance avec quatre batteries de deuxième génération. Le but : décarboner la distribution du centre-ville de Nancy. Entretien avec Gilles Claudel, président du groupe Rega.

Flottes Automobiles : Pourquoi avez-vous choisi un Volvo FL Electric 16 t ?

Gilles Claudel, président du groupe Rega

Gilles Claudel : Nous sommes partenaires de Volvo Trucks depuis longtemps et une grande partie de la flotte de Rega se compose de véhicules Volvo. Par ailleurs, le constructeur nous a apporté un très bon accompagnement d’avant-vente, avec une présentation claire et exhaustive de la solution, dont une simulation d’exploitation du FL Electric avec le simulateur d’autonomie électrique ERS. Cette simulation s’est révélée convaincante et, a posteriori, réaliste. Elle nous a permis d’établir le kilométrage, la charge utile et l’autonomie réelle dans différentes conditions, différentes saisons et différentes charges.

Quelles étaient les attentes de Rega pour l’activité du Volvo FL Electric et celui-ci y a-t-il répondu ?

Nous voulions un véhicule propre pour effectuer nos tournées de distribution de boissons dans le centre-ville de Nancy en toute autonomie et en respectant notre plan de logistique urbaine. Selon Volvo Trucks, l’autonomie annoncée était de 200 km. Notre plate-forme se trouvant à 20 km de Nancy, le FL Electric a effectué sa tournée quotidienne de 150 km avec une seule charge électrique en transportant 7,5 t de fret et en récupérant au fur et à mesure chez les clients les caisses de verres consignés ou perdus. À son retour, il recharge ses batteries en 11 heures sur une des bornes de 22 kW dont notre bâtiment dispose. Et il repart en tournée le lendemain à 8h00. Le FL Electric a donc bien répondu à nos attentes.

Avec ses quatre batteries de 66 kWh, le FL Electric assure une tournée quotidienne de 150 km avec usage du hayon élévateur et retour avec un chargement de verre.

Votre conducteur avait-il été préalablement formé ?

Oui, Volvo Trucks lui a consacré une journée entière de formation, puis un formateur l’a accompagné durant la première tournée. Enfin, une seconde formation était prévue au bout de trois mois et elle s’effectuera en octobre. Indispensable pour bien conduire en électromobilité, cette formation l’était aussi pour gagner l’adhésion du conducteur. Je peux vous dire que, sur ce point, nous avons fait un heureux.

En effet, notre conducteur nous a vanté la facilité et l’agrément de conduite, la souplesse du moteur et de l’accélération. S’y ajoutent une reprise rapide et une absence des nuisances propres aux moteurs thermiques, comme le bruit et les vibrations. Nous constatons qu’un camion innovant comme celui-ci peut fidéliser les conducteurs.

Êtes-vous satisfait de votre Volvo FL Electric et avez-vous des retours positifs de vos clients ?

Pour le moment, oui. Mais nous laisserons passer l’hiver pour voir comment il fonctionne en période de froid avant d’exprimer un avis définitif. Nous sommes aussi très contents de notre partenariat avec notre carrossier, le groupe Carfar. Il a carrossé notre FL Electric en plateau brasseur avec hayon élévateur en seulement trois mois, entre avril et juin. Les clients qui le voient circuler ou qui ont suivi notre campagne de communication montrent leur intérêt pour ce camion par des questions. Nous avons donc un bénéfice d’image, même si c’est pour notre démarche RSE que nous avons acquis ce Volvo FL Electric.

Affichant sa vignette Crit’Air 0, le FL Electric de Rega circule jusqu’au cœur de Nancy.

Quel mode de financement avez-vous choisi pour ce Volvo FL Electric ?

Comme c’est une nouveauté pour nous et que nous avons une faible connaissance des batteries, nous l’avons pris en location longue durée sur six ans avec un contrat Full Service. Avec un coût trois fois supérieur à un véhicule thermique, l’acquisition d’un véhicule électrique est un gros investissement pour une PME comme la nôtre qui souhaite engager sa flotte dans la transition énergétique.

Heureusement, nous avons bénéficié du bonus écologique de 50 000 euros, mais nous n’avons pas encore pu obtenir la subvention « Écosystème des véhicules lourds électriques ». Celle-ci couvre 65 % de l’écart de coût d’acquisition entre le véhicule électrique et son équivalent diesel. Mais la démarche est lourde et compliquée. Nous n’avons pas eu à financer nos quatre bornes électriques de 22 kW pour la recharge du FL Electric, car nous les avions acquises pour 16 000 euros avec une subvention, lors de la construction de notre entrepôt.

À quelle date attendez-vous un TCO rentable ?

Il est difficile de déterminer cette date car nous avons trop peu de recul. Mais nous avons acté que le coût du Full Service est moins élevé pour un véhicule électrique que pour un camion thermique. En trois mois d’usage, nous avons eu zéro coût de maintenance. La consommation est de 1,21 kWh/km, avec plus de 90 % de rendement.

Quelle suite donnera Rega à l’acquisition du Volvo FL Electric ?

Nous poursuivrons notre plan de décarbonation de la flotte, établi jusqu’en 2025, pour accompagner les villes qui souhaitent verdir leur circulation. En 2023, nous acquerrons un second FL Electric pour livrer le centre-ville de Metz. Nous testerons aussi d’autres modèles de camions électriques de distribution urbaine pour accroître notre flotte électrifiée. Nous poursuivrons notre étude à Epernay, en Champagne, sur l’utilisation du biogaz ou du B100 dans les agglomérations plus rurales, afin d’analyser tous les modes de décarbonation.

Le conducteur du FL Electric de Rega est satisfait de son confort, de son silence et de sa souplesse de conduite.
PARTAGER SUR