La remise carburant prolongée jusqu’à mi-novembre

La remise de 30 centimes d'euro par litre de carburant s'appliquera jusqu'à mi-novembre. Elle devait en effet s'abaisser à 10 centimes le 31 octobre.
6449
Remise carburant prolongation
© shutterstock

Suite à une annonce de la Première ministre le 16 octobre dernier, la remise de 30 centimes d’euro par litre de carburant se prolongera jusqu’à mi-novembre, au lieu de fin octobre comme prévu à l’origine. Rappelons que le montant de l’aide est passé à 30 centimes d’euro par litre au 1er septembre, contre 15 centimes d’euros auparavant.

La remise de 30 centimes d’euros par litre de carburant TTC s’appliquera donc pendant deux semaines supplémentaires. Plus précisément, la réduction est de 25 centimes HT plus 20 % de TVA, soit 30 centimes. Comme déjà évoqué, le fournisseur TotalEnergies a également prolongé sa remise à 20 centimes d’euro/l jusqu’à mi-novembre.

À partir de mi-novembre, les informations fournies ne sont pas très claires. En effet, l’abaissement de la remise à 10 centimes d’euro par litre devrait avoir lieu mi-novembre, soit 8,33 centimes d’euros HT par litre plus 20 % de TVA, avant son éventuel arrêt au 1er janvier 2023. Mais la période qui va de mi-novembre à fin décembre n’a pas, à notre connaissance, été détaillée.

Comme s’applique la remise carburant de 0,30 euro/l ?

Pour cette remise, l’État reverse une subvention correspondant aux volumes livrés par les distributeurs de carburant dans les stations, à condition qu’ils appliquent la remise. Dans les stations, les prix avec remise s’affichent sur les totems et à la pompe. Le montant de la réduction de 30 centimes d’euro/l TTC se retrouve sur le ticket de caisse. Notons que le gouvernement précise que les « petites stations-service peuvent demander une aide de 3 000 à 6 000 euros, en fonction du volume de carburant vendu. Et ce pour faire face au décalage entre le prix du carburant remisé et le coût d’acquisition du carburant restant dans leurs cuves. »