Renault Alaskan, le pick-up de conquête

Le pick-up Renault Alaskan débarque en Europe. Inédit dans la gamme du français, ce 4x4 utilitaire et transformable part à la conquête des professionnels et aligne ses tarifs.

2481
Renault Alaskan

Nouveau membre de la famille au losange, le Renault Alaskan se veut tout à la fois un véhicule de loisirs pour les particuliers et un utilitaire 4×4 pour les professionnels. Avec à la clé de nombreuses possibilités de transformation et solutions sur mesure.

Cousin du Nissan Navara (voir l’essai), cet Alaskan est aussi le clone du Mercedes Classe X qui débute sa commercialisation en même temps (voir la brève). Doté d’une identité bien à lui, où l’on retrouve les codes stylistiques du losange, l’Alaskan soigne le style de ses versions « civiles » avec ses jantes stylisées (de 16 et 18 pouces), ses barres de toit et ses touches de chrome.

Le Renault Alaskan sur un marché porteur

Ce gros pick-up double-cabine (5 places) débarque sur un marché porteur en Europe, en croissance de + 25 % à fin 2016 et + 19 % à fin juin 2017, dixit Renault. Pour s’imposer sur ce segment où la marque n’a jamais été présente, l’Alaskan mise sur son châssis hautement résistant et sa suspension arrière à cinq bras offrant « un comportement routier et un confort de haut niveau, sans compromis sur la robustesse ou les aptitudes en tout-terrain. »

Issu de l’Alliance Renault-Nissan, le châssis à structure en échelle peut supporter une charge utile supérieure à 1 t. Il permet également de tracter jusqu’à 3,5 t. Sa benne offre une large surface de chargement de 2,46 m2, mais aussi des astuces pour le chargement grâce au système d’arrimage intelligent C-Channel, constitué de trois rails fixés sur trois côtés et de quatre crochets mobiles. Bien pratique pour ajuster et fixer simplement tous les types de chargements.

Renault Alaskan

6,3 l/100 km et 167 g/km de CO2

Sous le capot, l’Alaskan embarque un 4-cylindres 2.3 turbo diesel de 160 ou 190 ch (twin turbo) au choix. Puissant à souhait, ce moteur n’en demeure pas moins l’un des plus sobres de la catégorie avec une consommation mixte à partir de 6,3 l/100 km (167 g/km de CO2). Deux types de transmission sont proposés, manuelle à 6 vitesses ou automatique à 7 rapports. Et trois modes de propulsion peuvent être sélectionnés : 4×2 (propulsion), intégral (4H) ou (4LO) avec démultiplicateur de couple pour les situations extrêmes.

Côté équipements, l’Alaskan peut recevoir une caméra à 360 °, un système multimédias avec écran couleur de 7 pouces, le démarrage et l’ouverture des portes sans clé, et même une sellerie cuir.

L’ensemble des tarifs ont été regroupés dans le tableau ci-dessous.

Renault Alaskan CO2 Puissance fiscale Prix client HT Prix client TTC
Double Cabine Life dCi160 167 8 30 716,67 36 860
Double Cabine Zen dCi160 167 8 32 633,33 39 160
Double Cabine Zen dCi190 167 8 34 300,00 41 160
Double Cabine Zen dCi190 BVA 183 8 35 966,67 43 160
Double Cabine lntens dCi 190 167 8 36 633,33 43 960
Double Cabine lntens dCi 190 BVA 183 8 38 300,00 45 960

Inscrivez vous aux Rencontres Flottes Automobiles et retrouvez ce prestataire sur le Salon

PARTAGER SUR