Renault Arkana E-Tech 145 ch : la meilleure formule

Auprès de la clientèle des entreprises, Renault mise sur son Arkana en version « full hybrid » non rechargeable. À juste titre.
3099
Renault Arkana E-Tech

Après la Clio et le Captur, Renault offre à l’original SUV compact coupé Arkana son excellent ensemble « full hybrid » HEV de 145 ch, non rechargeable. Donc bien moins cher que sa version hybride rechargeable PHEV montée sur les Mégane et Captur. Ainsi, ce nouvel Arkana E-Tech 145 ch en finition Business est facturé « seulement » 31 900 euros TTC. Avec un CO2 à 108 g garantissant une exonération de TVS sur douze trimestres, le compte est bon pour cette version qui a aussi l’avantage d’être réellement sobre, comme nous avons pu le constater lors des essais : 5,8 l/100 km en moyenne, tous parcours confondus, pour une homologation à 4,8 l, c’est bien. En ville uniquement, on pourra même faire mieux, comme nous l’avions déjà constaté lors des essais de la Clio HEV. Pour mémoire, l’Arkana TCe de 140 ch pointe à 30 400 euros et 131 g.

Rappelons que cet ensemble hybride comprend un 1.6 l essence de 95 ch, aidé par un moteur électrique de 49 ch et un alterno-démarreur de 20 ch alimenté par une batterie de 1,2 kWh (3 km maxi d’autonomie électrique en ville). Avec au total 145 ch et 205 Nm de couple, le tout servi par une très agréable boîte à crabots sans embrayage. Vivacité et souplesse de fonctionnement sont au rendez-vous avec un agrément de conduite appréciable. Le niveau sonore reste bas grâce à d’épaisses couches d’insonorisant pour le tablier moteur et le plancher.

Cerise sur le gâteau, depuis les premiers essais des versions essence, Renault a modifié le paramétrage de la direction électrique et, dorénavant, le flou au point milieu et la réponse dynamique se sont améliorés, assurant une conduite plus sûre mais tout aussi légère.

Bonne pioche donc pour cette version qui devrait assurer la majorité des ventes en entreprise avec un rapport prix/prestations imbattable par rapport à la maigre concurrence. Mais aussi en comparaison d’un Captur HEV tout aussi polyvalent mais moins logeable car bien plus court (4,23 m contre 4,57 m), ou encore d’une Mégane PHEV bien plus chère.

Notre avis

PLUS
Belle sobriété ● Fiscalité intéressante ● Rapport prix/prestations imbattable


MOINS
Train arrière trépidant à basse vitesse ● Design de crossover aux proportions discutables ● Habitabilité limitée en largeur