Renault Arkana : un SUV coupé venu de Samsung

Renault fait feu de tout bois et commercialisera finalement son Arkana en Europe et avec deux motorisations hybrides : légère en 12 V ou E-Tech venue de la Clio.

593
Renault Arkana version RS Line
Renault Arkana version RS Line

Le nouveau SUV Renault Arkana provient de Corée du Sud. On l’avait un peu oublié mais Renault est aussi propriétaire du coréen Samsung. Qui fabrique en Corée, dans l’usine de Busan, cet Arkana commercialisé depuis le début 2020 sous le nom de Samsung XM3. Mais aussi un autre grand SUV, le Koleos (voir notre essai).

Le Renault Arkana entre Kadjar et Koleos

Ce Renault Arkana aligne 4,57 m de longueur, 1,57 m de hauteur et 2,72 m d’empattement. Pour sa part, le coffre affiche 513 l ou 438 l en hybride. L’Arkana se positionne à mi-distance entre le SUV compact Kadjar et le grand SUV Koleos. Mais contrairement à ces derniers, il est basé sur la plus petite plate-forme CMF-B. Celle-ci sert aussi aux récentes Clio et Captur. Avec les atouts que l’on connaît : motorisations hybrides, agrément de conduite, confort et silence à bord grâce à sa grande rigidité torsionnelle, planche de bord « moderne » et de qualité premium.

Pas de diesel au programme

L’Arkana sera commercialisé en France et dans le reste de l’Europe au printemps 2021. Il se dotera du 4-cylindres 1.3 TCe essence en 140 et 160 ch, équipé d’une nouvelle hybridation légère de 12 V et d’une boîte double embrayage EDC. Ce SUV s’offrira aussi une version E-Tech 1.6 à hybridation simple de 140 ch, venue de la Clio du même métal (voir notre essai). Pas d’hybridation rechargeable de 160 ch comme pour le Captur, encore moins de diesel ou même de transmission intégrale : cet Arkana se veut frugal et abordable. Les prix ne sont pas encore communiqués.

PARTAGER SUR