Renault lance sa City K-ZE électrique

Renault dévoile au salon de Shanghai sa mini-citadine électrique, la City K-ZE fabriquée en Chine.

1212
Renault City K-ZE

Révélée sous forme de concept car K-ZE au Mondial de Paris à l’automne dernier, la version électrique de la Kwid de Renault s’appelle donc City K-ZE. Et elle reste très proche de son aînée avec un design évoquant un petit SUV du segment A.

Pour l’heure, Renault n’a dévoilé que son empattement de 2,42 m, la capacité de son coffre de 300 l, ainsi que sa garde au sol de 15 cm. Des valeurs identiques à celles de la Kwid thermique fabriquée en Inde et au Brésil, et basée sur la même plate-forme CMF-A dont la longueur atteint 3,70 m.

250 km d’autonomie NEDC

Lors de sa révélation ce mardi 16 avril sur le stand du salon de Shanghai 2019, Thierry Bolloré, le patron de Renault, a aussi précisé que la charge rapide permettrait une recharge de 0 à 80 % des batteries en 50 minutes. Et que sur une prise standard, la durée serait de 4 heures pour 100 % de charge. L’autonomie s’élèverait à environ 250 km (annoncée pour le concept car du Mondial de Paris et selon le cycle NEDC, soit 200 km en WLTP 2019).

Lors du Mondial de Paris 2018, Carlos Ghosn avait précisé que cette future Kwid électrique serait une « low cost » à un prix inférieur à 10 000 dollars. Mais avec des équipements de sécurité et une qualité de fabrication répondant aux critères occidentaux ‒ qui ne sont pas ceux de l’Inde.

Moins de 10 000 dollars

La City K-ZE sera donc fabriquée en Chine chez eGT New Energy Automotive, la joint-venture entre le partenaire chinois Dong Feng et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Elle sera commercialisée « mondialement » sans préciser si l’Europe était concernée. Et normalement, la future Twingo sera uniquement proposée en électrique, tout comme sa sœur jumelle Smart Forfour dans le cadre de l’alliance avec Daimler. Une Smart qui sera aussi fabriquée en Chine comme vient de le révéler le constructeur allemand.

PARTAGER SUR