Renault ElectriCity : de futurs modèles électriques fabriqués en France

Renault confirme l’attribution de la fabrication de ses futurs modèles électrique dans ses usines du nord de la France regroupées sous le label ElectriCity.
1359
Renault ElectriCity modèle électrique France
© Renault

Le groupe Renault vient de confirmer, par la voix de son patron Luca de Meo, l’attribution de la fabrication en France des futurs modèles électriques R4, R5 et Scénic dans le pôle ElectriCity du Nord (59). Ce dernier comprend les usines de Douai et Maubeuge.

L’usine de Maubeuge récolte donc les fruits de sa conversion à l’électrique. Elle fabrique déjà les versions électriques des Renault Kangoo, Mercedes Citan et Nissan Townstar, et fabriquera le futur SUV urbain Renault 4 en 2024 et son dérivé fourgonnette en 2025, deux modèles développés sur la plus petite plate-forme électrique CMF-B EV.

700 recrutements déjà effectués

De son côté, l’usine de Douai fabrique déjà la récente Mégane E-Tech et assemblera donc la future R5 mi-2024 ainsi que le futur Scénic E-Tech début 2024. Ces modèles électriques ont été développés sur la plate-forme CMF-CD EV. Sans oublier la fabrication de la future Nissan Micra pour 2025.

Pour assurer la fabrication des modèles électriques dans ces deux usines du nord de la France, Renault a déjà réalisé 700 recrutements pour le pôle ElectriCity depuis début 2022. Il recrutera 2 500 autres personnes, cette fois dans toute la France, entre 2022 et 2024, afin de produire plus de 700 000 véhicules par an.

Trois moteurs électriques

Par ailleurs, la fabrication des moteurs électriques s’effectue à l’usine mécanique de Cléon (Seine-Maritime). Il s’agit du 160 kW/220 ch de la Mégane et du futur 100 kW/136 h de la Renault 5 électrique, ainsi que du 200 kW/260 ch sans terres rares développé avec Valeo.