Renault Espace 2023 : un Austral 7 places rallongé

Renault donne un successeur à son Espace, en allongeant de 21 cm son SUV compact Austral, et le commercialisera dès ce printemps 2023.
8094
Renault Espace 2023
Renault a dévoilé le 28 mars 2023 son SUV Espace de sixième génération. © Renault

En dévoilant, le 28 mars 2023, la succession patronymique de l’Espace, Renault révèle en réalité une version 7 places de son Austral qui pointe à 4,72 m de longueur. Soit une carrosserie allongée de 21 cm par rapport à ce SUV compact, mais plus court de 14 cm par rapport à l’Espace de cinquième génération qui n’a jamais convaincu. On rapprochera donc plutôt ce Renault Espace 2023 du grand SUV Koleos qui n’a pas eu non plus beaucoup de succès.

Un bel « espace »

Tout comme l’Austral ou encore le Nissan Qashqai, cet Espace de sixième génération se base sur la plate-forme CMF-CD avec un empattement allongé de 7 cm et, surtout, un porte-à-faux arrière augmenté de 14 cm. Soit exactement l’opération effectuée par Nissan pour son récent X-Trail. Au passage, deux sièges supplémentaires rabattables s’implantent dans le plancher du coffre arrière. Ainsi, la capacité du coffre varie de 159 l au minimum en 7 places à 581 l en 5 places et 1 818 l en 2 places. À noter que cette capacité peut augmenter en faisant coulisser la banquette sur ses 21 cm. De quoi dégager un bel espace. Les autres dimensions n’évoluent pas par rapport à l’Austral, soit une largeur de 1,84 m, une hauteur de 1,64 m et une garde au sol de 18 cm.

La face arrière est assez classique et verticale afin de loger la troisième rangée de sièges. Une version « coupé » baptisée Rafale sera lancée au printemps 2024. © Renault

Renault Espace 2023 : des matériaux « access premium »

Par ailleurs, nous avons pu approcher ce nouveau SUV compact 7 places et nous y avons trouvé, sans surprise, tout le poste de pilotage. Avec donc une grande tablette trônant au centre de la planche de bord, prolongeant le tableau de bord, ainsi qu’une console centrale toujours aussi profonde. Soulignons également la très belle qualité perçue des matériaux plastiques et de la sellerie, un niveau proche de « l’access premium » allemand et déjà inauguré par l’Austral il y a un an.

Trois niveaux de finition

Pour son lancement dès ce printemps 2023, le Renault Espace 2023 sera uniquement disponible avec la motorisation E-Tech full hybrid HEV de 200 ch et 104-111 g. Une motorisation dont se dote déjà l’Austral et qui semble séduire en entreprise pour sa fiscalité, sa réelle sobriété et son agrément de conduite. Précisons aussi que le poids à vide reste contenu à 1,6 t, ce qui explique la sobriété de l’Espace à 4,7 l/100 km en WLTP, soit plus de 1 100 km d’autonomie avec son grand réservoir de 55 l.

Et alors que Renault n’a pas encore communiqué sur les prix de son Espace version 2023, nous savons déjà que modèle proposera trois niveaux de finition (Techno, Iconic et Esprit Alpine). Une gamme de choix que le constructeur emprunte à l’Austral, tout comme l’option des 4 roues directrices autorisant un diamètre de braquage de 10,4 m, soit celui d’une Clio (11,6 m sans ce 4Control).