Genève 2018 : Renault EZ-GO Concept, navette autonome et électrique

Pas facile de qualifier cet EZ-GO Concept, le concept car dévoilé à Genève par Renault. Qui préfère d’ailleurs le décrire comme un « robot-véhicule » conçu spécifiquement pour les transports public ou privé en ville.

1999

De prime abord, on reste un peu interloqué par cet EZ-GO Concept mis en avant par Renault. Ce concept car ne ressemble à rien de connu dans le domaine de l’automobile et du design traditionnels. Ici, le style très carré et tout en verticalité exploite l’espace habitable au maximum. Mais tout en ménageant un accès par rampe à l’arrière, à l’instar des aménagements de VP ou de VUL actuels prévus pour le transport de personnes à mobilité réduite. Surprenant, déroutant et pas franchement esthétique ou beau dans le langage formel du design automobile.

Renault EZ-GO Concept

50 km/h pour le Renault EZ-GO Concept

Mais peu importe puisque Renault destine cet EZ-GO Concept de 5,20 m de longueur et de 2,20 m de largeur à la cité du future. Une cité où ne pourront plus circuler ni voitures individuelles, ni voitures thermiques. Le Renault EZ-GO est donc forcément électrique, à la fois navette, taxi et fourgonnette. Et offre un confort et une habitabilité dignes d’un salon roulant futuriste avec vue panoramique à 360 °. Sa banquette incurvée en U fait d’ailleurs penser immédiatement à l’aménagement d’un métro…

Navette autonome citadine, cet EZ-GO est conçu pour un pilotage automatique de niveau 4 dont la vitesse maximale est limitée à 50 km/h. Renault prévoit de mettre en service cette navette autonome d’ici 2022 avec des collectivités locales ou des opérateurs privés.

Voir la brève sur le Renault Symbioz à Francfort

Renault EZ-GO Concept