Renault Kangoo Be Bop ZE Concept : un Kangoo électrique

En exclusivité, Renault nous a confié les clés du Kangoo électrique : le Be Bop ZE Concept. Un modèle qui préfigure la version définitive, laquelle sera commercialisée à partir de 2011 notamment auprès des flottes d’entreprises.

- Magazine N°150
1039
Renault Kangoo Be Bop ZE Concept : un Kangoo électrique

Alors que la version de démonstration pour les flottes entame sa tournée européenne dès ce mois de juillet, nous avons pu rouler en avant-première au volant du Kangoo Be Bop ZE Concept qui était exposé l’automne dernier au Mondial de l’auto à Paris. Véhicule de validation des technologies embarquées et démons- trateur «branché» pour un salon, ce Kangoo Concept est bâti sur la plate-forme du Kangoo Be Bop de série et donne une idée assez précise de ce que sera l’utilitaire 100 % électrique promis pour une commercialisation massive en 2011.

Comme de coutume à bord d’un véhicule électrique, c’est l’absence totale de bruit du moteur qui séduit immédiatement. Ici, il s’agit d’un moteur électrique dont la puissance en crête est de 70 kW (95 ch) et de 50 kW en continue avec un couple de 226 Nm et des batteries lithium-ion de 15 kW assurant une autonomie de 100 km, portée à 160 km lors de la commercialisation. Les performances sont très correctes pour le Kangoo Be Bop et sa puissance sera de 40 kW (60 ch) et 190 Nm pour la série.

Livraisons express 100 % «propres»

Une fois le contact mis, il suffit de basculer l’inverseur sur «Drive» et d’enfoncer l’accélérateur pour rouler 100 % «propre» et dans un silence total. Ou presque, puisque on entend alors le frottement des pneumatiques ainsi que la pompe à dépression pour le freinage ou bien encore la ventilation de l’habitacle. Mais il faut bien avouer que l’on retrouve la quiétude, la discrétion et une conduite bien plus souple et tranquille qui caractérisait la Clio électrique des années 90.

En réalité, rien n’a vraiment changé dans les prestations purement dynamiques sauf pour ce qui est des batteries, plus légères et avec une charge électrique plus rapide à mobiliser. Ainsi, pour un poids identique de 200 kg environ, les anciennes batteries nickel-hydrure métallique s’épuisaient rapidement avec une autonomie, en condition réelle, de 55 km.

Ici, performance, fiabilité, sécurité et rentabilité sont bien meilleures et l’absence d’effet mémoire impliquant une chute de capacité après des cycles incomplets de recharge est un grand pas en avant. Ces nouvelles batteries lithium-ion compactes et innovantes ne nécessitent pas de refroidissement et sont assez «malléables » pour prendre des formes épousant les contraintes d’une plate-forme de voiture. Elles sont fabriquées par AESC (Automotive Electric Supply Corporation), une co-entreprise Nissan-NEC. Renault annonce que ces batteries devraient conserver 80 % de leur capacité sur une durée de six ans.

Deux types de recharge

Enfin, et c’est toute l’originalité et l’astuce de Renault-Nissan : le pack de batteries sera interchangeable grâce à un système robotisé qui viendra prendre le pack sous le plancher. Ce qui assurera à terme une véritable autonomie sans les inconvénients de la recharge ou du « plug in » des hybrides actuels ou à venir. Il n’en reste pas moins que Renault annonce deux modes de recharge : l’un, classique en 6h à 8 h sur une prise domestique (10A ou 16A en 220V) ou l’autre, plus rapide en 30 mn sur une prise triphasée (32A 400V) assurant 80 % de la charge. Et pour revenir à l’utilisation professionnelle de ce Kangoo Be Bop ZE Concept, il faut aussi souligner l’intérêt d’une solution de stockage sous le plancher qui permet de préserver l’intégralité du volume de chargement.

Afin d’optimiser la gestion de l’énergie à bord, notre Kangoo ZE Concept d’essai, tout comme le nouveau Be Bop ZE, adopte des feux à diodes électroluminescentes basse conso. En revanche, la solution élégante des capteurs solaires sur le toit capable de fournir l’énergie électrique propre à laisser tourner en permanence la ventilation intérieure (évacuation de la chaleur accumulée à l’arrêt par les surfaces vitrées) est abandonnée au profit d’une «vraie» climatisation électrique.

Reste tout de même dans le véhicule de pré-série le principe des barres de jauge de niveau de charge de la batterie qui s’affichent à la manière d’un téléphone portable sur le côté de la porte conducteur. Avec un rappel plus explicite au tableau de bord…

Citons aussi pour diminuer la consommation d’énergie, l’adoption de jantes pleines et une garde au sol abaissée de 20 mm par rapport au Kangoo Be Bop standard.

Alors, si vous ne faites pas partie des heureux essayeurs retenus par Renault pour tester dans les flottes le Kangoo Be Bop Concept électrique, sachez qu’au volant, il est difficile de ne pas être convaincu par les prestations de cet utilitaire pour les livraisons en centre-ville ou en milieu périurbain. L’utilisation en est très simple et si Renault parvient à tenir ses promesses, tant en puissance, en autonomie qu’en coûts d’utilisation à 1 euro les 100 km, le compte est bon !

PARTAGER SUR