Renault Kangoo Z.E. : autonomie renforcée

Avec sa chaîne de traction modifiée, le Kangoo Z.E., l’utilitaire 100 % électrique de Renault, affiche une autonomie accrue et un temps de recharge plus court.

- Magazine N°231
4729
Renault Kangoo Z.E.

Renault vient de revoir la chaîne de traction de son dernier Kangoo Z.E, avec à la clé une autonomie en progression de plus de 50 %, soit 270 km (NEDC) au lieu de 170 km. Selon les conditions d’usage, l’autonomie réelle varie de 120 à 200 km, à comparer aux 80 à 125 km du précédent modèle.

Le principal secret de cette évolution tient dans la batterie Z.E. 33 qui dispose de 33 kWh contre seulement 22 kWh auparavant. Dotée d’une capacité énergétique accrue, cette batterie lithium-ion plus puissante ne se montre pas plus encombrante que sa devancière : avec son pack de batteries sous le plancher, le Kangoo Z.E. conserve ainsi son volume utile – identique à celui des versions thermiques.

Associé à un chargeur de type Wallbox (7,4 kW), ce Kangoo Z.E. se recharge intégralement en 6 h, soit un gain de 1 h 30. La wallbox permet aussi de récupérer environ 30 km d’autonomie en 1 h. Qui dit nouvelle puissance de batterie dit nouveau moteur. Proche de celui de la dernière Zoé, ce moteur développe 60 ch (44 kW) et 225 Nm dès 0 tour/min, des valeurs inchangées par rapport à la première génération de l’utilitaire.

Le Kangoo Z.E. s’offre aussi un panel de services connectés pour notamment localiser les points de charge via le système R-Link. Sans oublier le Z.E. Pass pour accéder et payer aux bornes, en complément du classique portail My Z.E. Connect Pro pour la gestion de flotte.
Ces valeurs de puissance et de couple se montrent tout à fait correctes : le couple omniprésent compense largement la puissance somme toute limitée. En outre, par construction, la vitesse maximale du Kangoo Z.E. est limitée à 130 km/h. L’agrément de conduite est très élevé. Et mis à part le tableau de bord spécifique, le reste est identique à celui d’un Kangoo thermique. Le silence en plus.

Agrément de conduite élevé

Les accélérations sont convaincantes, tout comme le ralentissement, le moindre lever de pied se traduisant par un net ralentissement, même un peu trop puissant, synonyme de récupération d’énergie. Avec un peu d’habitude, on roule sans toucher aux freins, sauf pour l’arrêt complet.

Les conducteurs désireux de circuler par tous les temps profiteront du nouveau système de chauffage par pompe à chaleur (en option à 1 000 euros) pour éviter de grever l’autonomie. On peut aussi opter pour un système de chauffage additionnel au gazole.
Rouler dans une fourgonnette électrique est désormais une vraie solution pour de nombreuses entreprises, à partir de 21 750 euros HT (hors location des batteries et hors bonus), contre 14 050 euros pour le premier modèle de Kangoo thermique compact.

Renault Kangoo Z.E.
Moteur Électrique synchrone
Puissance (ch/kW) 60/44
Couple (Nm) 225 à 0 tour/min
Vitesse maxi (km/h) 130
Batterie (V/ kWh) 400/33
Poids batterie (kg) 255
Autonomie NEDC (km) 270
Temps de charge (h) 6
L x l x h (mm) 4 282/4 666 x 1 829 x 1 896
Longueur de chargement (mm) 1 731/2 115
Hauteur intérieure (mm) 1 251
Largeur intérieure mini (mm) 1 218
Volume utile (m3) 3/4
Charge utile (kg) 650
À partir de (€ HT) 21 750 (hors bonus et batteries)

Notre avis

PLUS
Autonomie satisfaisante • Agrément de conduite


MOINS
Frein moteur très fort • Finitions intérieures