Publi-Communiqué

Renault lance son programme eWays ElectroPop

Le groupe Renault accélère sa stratégie électrique avec son programme Renault eWays ElectroPop. A la clé : des véhicules compétitifs, durables et populaires.
562
Renault3-LesRencontresFlotauto

Vers une accélération historique de sa stratégie électrique : Renault Group s’appuie sur ses atouts technologiques et industriels, ainsi que sur 10 ans d’expérience dans la mobilité électrique, pour faire des choix audacieux et proposer des véhicules électriques compétitifs, durables et populaires. Renault vise en effet le mix le plus vert du marché européen en 2025, avec plus de 65% de véhicules électriques et électrifiés et jusqu’à 90% de véhicules électriques pour la marque Renault en 2030.

Un écosystème dense

Avec Renault ElectriCity, la marque au Losange développe un écosystème dense, performant et de haute technologie dans le Nord de la France, associé à la MegaFactory e-powertrain du groupe en Normandie. A cela s’ajoute un partenariat stratégique avec Envision AESC pour l’implantation d’une GigaFactory à Douai afin de produire des batteries de dernière technologie, à coût compétitif et à faible émission de carbone, et ce à partir de 2024.

Batterie et moteur de nouvelle génération

Avec la start-up française Verkor, Renault va co-développer une batterie haute performance, intégrée dans une chaîne de valeur locale et durable d’ici 2022. Avec à la clé une architecture de cellule standardisée couvrant 100% des futurs lancements de véhicules électriques sur tous les segments et permettant de réduire les coûts de 60% à l’échelle du pack batterie d’ici 2030. Renault va également lancer un nouveau groupe motopropulseur électrique compact, moins coûteux à fabriquer et capable de  diminuer de 45 % ses pertes d’énergie. De quoi gagner jusqu’à 20 km d’autonomie supplémentaire pour les véhicules électriques.

Des modèles électriques et populaires

Quelques 10 nouveaux véhicules électriques vont être lancés ces prochaines années. Parmi lesquels deux icônes revisitées : la Renault 4 dite »4ever » et la Renault 5, produite à un coût 33 % inférieur à celui de Zoé. L’offre de véhicules 100% électrique sera renforcé sur le segment avec la Mégane E-Tech Electric en 2022. Renault indique par ailleurs que la création de valeur sera assurée tout au long du cycle de vie de la batterie via la marque Mobilize : jusqu’à 400 euros par an générés par la technologie V2G, et une valeur résiduelle pouvant atteindre jusqu’à 500 euros par batterie.

Une activité riche, des innovations nombreuses pour assurer la meilleure des mobilités pour les professionnels, en accord avec les enjeux environnementaux présents et futurs.Renault2-LesRencontresFlotauto