Renault : le Losange branche les entreprises avec l’électrique

Seul constructeur à proposer une gamme complète de quatre véhicules électriques, Renault défriche la mobilité Zéro Emission et séduit de plus en plus d’entreprises de par la pertinence économique de son offre.

505
Renault : le Losange branche les entreprises avec l'électrique

Leader européen de l’électrique, Renault récolte les fruits du tournant stratégique négocié à partir de 2009 et possède une avance décisive. Aujourd’hui, avec un véhicule urbain, une berline compacte, une berline familiale et un utilitaire léger, Renault Zéro Emission répond à la majorité des besoins.

Dernière-née de la famille, ZOE offre un condensé du savoir-faire du constructeur. Avec pas moins de 60 brevets déposés lors de sa conception, ZOE multiplie les innovations à l’échelle mondiale : premier véhicule électrique de grande série accessible à partir de 13 700 euros TTC (bonus de 7 000 euros déduit), ce modèle est aussi le premier à atteindre une autonomie de 210 km. Baptisé Caméléon, son chargeur intégré autorise une recharge entre 30 minutes et 9 heures selon la borne raccordée.

Fabriquée à Flins, la berline compacte Z.E. embarque aussi un système de freinage récupératif aux capacités renforcées. Autre innovation majeure, une pompe à chaleur qui se présente sous la forme d’une climatisation réversible, avec à la clé jusqu’à 25 % d’économie sur l’autonomie par rapport aux systèmes actuels. Avec les nouveaux pneus Michelin Energy E-V aux performances énergétiques inégalées, ces innovations sont réunies au sein du système Range OptimiZEr.

Kangoo Z.E. trouve son marché

D’ores et déjà, avec Fluence Z.E., Kangoo Z.E. et Twizy, Renault s’adjuge 30 % du marché mondial de l’électrique. En Europe, cette part atteint 54 %. Premier à pointer son capot sur le marché, Kangoo Z.E. symbolise ce succès à plus d’un titre. En 2011, il a remporté l’appel d’offres de La Poste et de 18 grandes entreprises françaises, piloté par l’Ugap autour de l’utilitaire électrique. Avec un critère strict : son TCO ne doit pas dépasser celui d’un modèle thermique équivalent. Grand gagnant de cet appel d’offres, Renault livrera plus de 15 000 Kangoo Z.E. d’ici à 2015.

Élu « International Van of the Year 2012 » par un jury européen de journalistes spécialisés, Kangoo Z.E. offre une autonomie de 170 km en cycle mixte. Avec ce périmètre d’intervention, il couvre la majorité des besoins quotidiens puisque 70 % des conducteurs de fourgonnettes parcourent moins de 100 km par jour. Et avec ses batteries sous le plancher, il affiche les volumes de chargement (3 à 3,5 m3) et la charge utile (650 kg) de son homologue thermique.

Avec Fluence Z.E., Renault dispose également de nombreux arguments pour convaincre les entreprises. Ligne séduisante, habitacle confortable et multiples innovations : cette berline tri-corps 100 % électrique apporte la juste réponse au bilan carbone des flottes. Autre donnée primordiale pour un TCO compétitif : avec 2 euros d’électricité, Fluence Z.E. parcourt 185 km.

La mobilité durable au juste prix

Le quatrième véhicule de la gamme Renault Z.E. arbore des lignes surprenantes. Lancé en avril 2012, Twizy électrise les centres urbains. Véritable porte-drapeau des entreprises qui l’ont sélectionné, Twizy inspire immédiatement la sympathie, tant pour les utilisateurs que les observateurs. L’image de l’entreprise en est renforcée. Si Twizy est agile comme un deux-roues, son niveau de sécurité et de confort n’a rien à envier aux véhicules légers de la marque. Avec ses deux places, Twizy parcourt 100 km après une charge complète et peut ainsi se positionner comme un véritable véhicule de liaison intra ou inter sites. Intégré au véhicule, un câble de 3 m se branche partout, y compris sur les prises domestiques de 220 V.

PARTAGER SUR