Renault Mégane berline E-Tech : passage au PHEV

Renault décline sur sa Mégane berline 5 portes la technologie E-Tech hybride rechargeable et en profite pour augmenter le prix du break déjà commercialisé.
1414
Renault Mégane berline E-Tech

Renault lance sa Mégane E-Tech en carrosserie berline 5 portes. Celle-ci complète le break Estate commercialisé depuis l’automne dernier avec cet ensemble hybride rechargeable original qui intègre une boîte de vitesses dite « à crabots », sans embrayage.

Renault Mégane berline E-Tech : 5,2 l/100 km et 28 g/km de CO2

La technologie est exactement la même avec deux moteurs électriques de 66 ch et 34 ch, aidés par le 1.6 essence de 91 ch. Le tout développe 160 ch et 205 Nm de couple. La batterie affiche 9,8 kW/h et autorise une autonomie identique de 50 km, pour une vitesse maximale en mode électrique de 135 km/h. L’homologation WLTP de consommation en cycle mixte pointe à 5,2 l/100 km et 28 g/km de CO2

Toujours logée dans le coffre, la batterie réduit la capacité de celui-ci à 261 dm3 au minimum contre 335 dm3 pour la Mégane thermique classique. Et par rapport au break E-Tech, l’écart est encore plus important : ce dernier affiche 447 dm3 au minimum, soit 186 dm3 en moins.

Des prix en hausse

La commercialisation de cette Mégane berline 5 portes E-Tech est effective, avec des prix qui débutent à 37 300 euros TTC en Business, câble de recharge Wallbox de série compris. La différence de prix avec la plus puissante des Mégane 1.5 dCi de 115 ch Business demeure importante : 5 750 euros. La Mégane 1.7 dCi de 150 ch directement comparable n’a pas survécu au passage à l’Euro 6d Full.

Notez par ailleurs que Renault en profite pour augmenter le prix du break Estate à 38 300 euros TTC en Business, soit 500 euros de plus au 1er mai 2021 et toujours 1 000 euros de différence avec la berline 5 portes.