La Renault Mégane se décline en version Sedan (berline 4 portes)

Après la berline compacte et le break Estate lancés cette année, la famille Mégane s’agrandit avec une nouvelle variante tricorps (4 portes).

844
La Renault Mégane se décline en version Sedan (berline 4 portes)

Si ce type de carrosserie reste peu prisé en France sur le segment B, y compris dans les flottes, c’est un moyen pour Renault de renforcer sa présence à l’international sur des marchés où les berlines 4 portes ont toute leur place. Produite dans l’usine de Bursa en Turquie, cette Mégane Sedan sera commercialisée cet automne dans près de trente pays.

Par rapport à la Mégane 5 portes – dont elle reprend châssis, moteurs et équipements –, elle offre une habitabilité accrue aux places arrière et un grand volume de coffre de 550 l. Cette Mégane tricorps entend séduire les entreprises avec des coûts d’usage réduit, notamment grâce à sa sobriété. La gamme diesel Energie dCi débute à 95 g de CO2 (3,7 l/100 km) en versions 90 ou 110 ch, que ce soit en boîte manuelle à 6 vitesses ou avec la boîte automatique EDC à double embrayage à 6 rapports. Un autre moteur plus puissant 1.6 dCi de 130 ch est proposé, avec un niveau de consommation/émissions de CO2 à peine supérieur : 103 g et 4 l/100 km.

La Mégane Sedan mise aussi sur son design statutaire et ses équipements haut de gamme. Avec, entre autres, l’affichage tête haute couleurs, un combiné d’instrumentation digital reconfigurable, le système multimédia R-LINK 2 avec tablette verticale, mais aussi de nombreuses aides à la conduite et cinq modes de conduite au choix avec le programme Multi-Sense.

PARTAGER SUR