Renault fait gronder les moteurs électriques à Cléon

Renault inaugure une nouvelle ligne de production de moteurs électriques dans son usine de Cléon. Elle fabriquera d'abord le moteur électrique « ePT-160 kW ».
5381
Renault inaugure une nouvelle ligne de production de moteurs électriques, dans son usine de Cléon.
Renault inaugure une nouvelle ligne de production de moteurs électriques, dans son usine de Cléon.

Renault crée une nouvelle ligne de production de moteurs électriques sur son site de Cléon (76). Il poursuit ainsi sa conversion à la technologie électrique pour conserver de l’activité et des emplois en France. En effet, historiquement, Renault consacrait cette usine à la fabrication de moteurs thermiques.

Renault enclenche les moteurs électriques à Cléon, pour 620 millions d’euros

Renault a donc inauguré une nouvelle ligne de fabrication, plus précisément pour le moteur électrique « ePT-160 kW ». Ce moteur équipe notamment la Mégane E-Tech 100 % électrique. Coût de l’opération pour Renault : 620 millions d’euros. Cet investissement, amorcé en 2018, devrait permettre à Renault d’ancrer durablement la production de ses véhicules électrifiés en France.

Cette usine aura une capacité de production de plus de 1 million de moteurs par an à partir de 2024. Plus précisément : 500 000 moteurs électriques et 510 000 hybrides. De quoi équiper 100 % des véhicules particuliers électriques du groupe en Europe à l’horizon 2030. Selon Jose Vicente de los Mozos, directeur industriel de Renault Group, le site de Cléon serait déjà le plus grand centre de production de moteurs électriques en France.

Cléon passe à l’électrique

Depuis 2015, l’usine de Cléon produit le groupe motopropulseur électrique des Renault Zoé, Twingo Z.E., Kangoo Z.E. et Master Z.E. Avec le nouveau bloc « ePT-160 kW », elle équipera également les futurs modèles du segment C de Renault. Et à partir de 2024, le constructeur y installera une nouvelle ligne pour le moteur « ePT-100 kW » de la future Renault 5. Ultérieurement, à partir de 2027, le site normand devrait fabriquer le moteur 200 kW de nouvelle génération, développé en partenariat avec Valeo et Siemens eAutomotive.

La montée en puissance de l’électrique à Cléon devrait créer 100 nouveaux emplois, dans le cadre du plan Renouveau France 2025. Actuellement, le site emploie 3 228 personnes. Avec l’aide de partenaires, Renault a d’ailleurs mis un dispositif spécifique, l’E-Mobility Academy, afin de former les nouveaux collaborateurs.